Les infortunes de la Belle au bois dormant, tome 1 : L’initiation – Anne Rice

Titre: L’initiation
Saga: Les infortunes de la Belle au bois dormant, tome 1
Auteur: Anne Rice
Éditeur: Robert Laffont
Nombre de pages: 285
Format: E-book
Quatrième de couvertureVous connaissez l’histoire de la Belle au bois dormant. Mais imaginez un instant qu’une fée mutine et joliment perverse se soit subrepticement glissée dans la chambre de la petite princesse, après le départ de ses consoeurs, modifiant le sortilège. La belle enfant sera délivrée de son sommeil par un Prince, qui l’initiera à l’amour et au plaisir dans la douleur, l’emmènera dans son royaume, où, avec des centaines d’autres jeunes esclaves, elle assouvira les désirs et les fantasmes d’une bien étrange Cour…

Je connaissais Anne Rice pour le premier tome de sa saga Chronique des vampires : Entretien avec un vampire, roman que je n’ai pas encore lu au passage.
J’ai découvert qu’elle avait écrit une saga érotique en cherchant un livre noté en dessous de 12 sur Livraddict (9 et quelques, pas terrible !) afin de rentrer dans le cadre d’un item pour le Challenge Coupe des 4 maisons. Finalement, je n’ai pas eu le temps de le lire en courant d’année et puisque c’est les vacances, je voulais une lecture sans prise de tête, sans compter que la note a titillé ma curiosité.
J’avoue qu’il mérite sa mauvaise note, non pas pour la plume de l’auteure qui m’a agréablement surprise (j’ai eu la sensation de lire un roman approchant le style du marquis de Sade dans les infortunes de la vertu – clin d’œil évident au titre), mais bien pour l’histoire que j’ai trouvée insipide et redondante.

La Belle au bois dormant est réveillée par le Prince d’un royaume voisin. Jusque là, rien d’étonnant. Il la prend alors qu’elle est encore à moitié endormie. Il estime qu’il l’a délivrée donc elle est son Tribut : il la laisse à poil, la traîne à travers le pays toujours nue pour l’exhiber à tous… ma conscience féministe m’a poussée à abandonner à partir de là, mais j’ai continué, j’ignore pourquoi. On comprend assez vite qu’on est dans un trip BDSM et qu’il y a de fortes chances pour que ça empire. Bingo !
Une fois au palais, on découvre le pourquoi du comment d’une telle situation : les Princes et Princesses d’autres pays sont envoyés au château pour apprendre l’humilité et pour servir de jouets sexuels. Charmant -_-
J’ai été jusqu’au bout, je m’y suis ennuyée ferme et j’avoue qu’en ce qui concerne les trois derniers chapitres, j’ai lu en diagonal le récit que le prince Alexis fait de sa captivité à la Belle tellement c’était chiant.

Je n’ai pas aimé et je ne pense pas lire le prochain, même si j’aimerais quand même savoir ce qui arrive aux différents personnages. En tout cas, si je me lance dans la suite, ce ne sera pas dans l’immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *