L’arbre d’Halloween – Ray Bradbury

Titre: L’arbre d’Halloween
Auteur: Ray Bradbury
Éditeur: Points
Nombre de pages: 159
Quatrième de couvertureLorsqu’ils frappent à la porte de Montsuaire pour réclamer des bonbons, Tom et ses copains déguisés en zombies ne savent rien de ce qui les attend… Commence alors un fabuleux voyage dans l’espace et le temps… Une quête fantastique et poétique des origines d’Halloween…
“Tout a commencé quand ? En Égypte, il y a quatre millénaires, pour célébrer l’anniversaire de la mort du soleil ? Ou des millions d’années plus tôt, devant les feux nocturnes allumés par les hommes des cavernes ? Ou dans le ciel de Paris, là où d’étranges créatures sont venues se pétrifier pour devenir les gargouilles de Notre-Dame?”

J’avais prévu de lire ce livre à Halloween depuis bien longtemps. Je l’ai dévoré en seulement deux jours. J’ai accroché dès les premières pages : la plume de l’auteur est poétique à souhait et je me suis laissée bercer par ses phrases, le choix de ses mots, des images utilisées et j’ai pris énormément de plaisir à lire certains passages à voix haute.

Un groupe d’enfants fête Halloween tous ensemble, mais le plus important de la bande, Pipkin, manque à l’appel, ce qui est étonnant vu qu’il adore cet événement. Ses camarades partent donc à sa recherche et finissent par le dénicher près d’une maison étrange, à l’écart de la ville. Là, ils font la connaissance de Montsuaire qui les emmène à travers le temps pour découvrir ce jour des morts célébré différemment selon les époques et les pays, mais également pour sauver Pipkin.

Jusqu’au début de leur voyage, j’ai adoré cette histoire qui m’a fait vibrer et stresser. L’ambiance était sombre. Le récit était captivant. J’avais très envie de découvrir ce qui allait se passer.
Mais ça n’a pas duré. Par la suite, certains passages sont lugubres, d’autres inquiétants. Quelques uns sont intéressants culturellement parlant, mais le plus souvent, ils m’ont semblé fades, l’atmosphère instaurée au début a disparu pour laisser la place à un récit froid.

C’est une lecture qui m’a plu de par le style d’écriture de l’auteur – un petit peu comme dans Chroniques Martiennes donc ce n’était pas une surprise en soi. Le début est captivant, mais la suite est en dents de scie avec certains moments intéressants et d’autres moins, certains compréhensibles et d’autres totalement insensés.
Je crois que j’ai aimé, mais je n’en suis pas certaine… c’est étrange.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Chasse aux sucreries : Patacitrouille – Un livre terminé le 31 octobre – 40 points

Pumpkin Autumn Challenge :
Automne Douceur de vivre
Trick or Treat : Halloween.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *