Le retour de Mary Poppins

Titre: Le retour de Mary Poppins
Réalisateur: Rob Marshall
Casting: Emily Blunt, Lin-Manuel Miranda, Ben Whishaw, Emily Mortimer,…
Durée: 2h11
Genre: Comédie musicale Fantastique
Synopsis: Michael Banks travaille à la banque où son père était employé, et il vit toujours au 17 allée des Cerisiers avec ses trois enfants, Annabel, Georgie et John, et leur gouvernante Ellen. Comme sa mère avant elle, Jane Banks se bat pour les droits des ouvriers et apporte son aide à la famille de Michael. Lorsque la famille subit une perte tragique, Mary Poppins réapparaît magiquement dans la vie de la famille. Avec l’aide de Jack, l’allumeur de réverbères toujours optimiste, Mary va tout faire pour que la joie et l’émerveillement reviennent dans leur existence… Elle leur fera aussi découvrir de tout nouveaux personnages plein de fantaisie, dont sa cousine, l’excentrique Topsy. 

J’ignorais totalement que le film sortait déjà au cinéma. C’est ma fille qui m’a prévenue et qui voulait aller le voir. Je me suis arrangée pour y aller ce matin.
Je n’étais pas très motivée pour aller le voir : j’adorais le premier volet des années 60, je redoutais grandement cette Mary Poppins. D’ailleurs, hier soir on l’a revu et c’était très bien parce que celui-ci contient un certain nombre de références et de phrases qui m’ont fait sourire.

L’histoire se déroule quelque chose comme trente ans après le premier. Michael Banks est adulte, il a trois enfants. Sa femme étant morte dans le courant de l’année, il est complètement dépassé au point d’oublier de payer trois mensualité à la banque. Quand les huissiers viennent, il est trop tard pour régulariser et pour conserver sa maison, il doit s’acquitter en totalité de sa dette, à moins qu’il ne retrouve le certificat qui prouve que son père avait des actions dans la banque. Sa sœur, Jane, décide de l’aider dans cette tâche.
Avec tout cela, il n’a ni le temps, ni la patience de s’occuper de ces trois enfants, des bambins qui ont grandi trop vite et qui se sentent obligés de prendre soin de leur père. C’est alors que Mary Poppins débarque afin de remettre de l’ordre dans cette famille.

Pendant toute la durée du film, j’ai dû faire la même chose que beaucoup : comparer le jeu d’actrice de Julie Andrews et de Emily Blunt. Et indéniablement, je préfère la seconde.
Comme dit plus haut, j’ai beaucoup aimé la première Mary Poppins, mais je la trouve froide : elle est belle, elle parvient à sourire quand nécessaire, mais ça sonne faux. Quant à son air sévère, c’est un échec : ses yeux restent rieurs, ils manquent de dureté.
Je n’ai pas eu cette sensation avec Emily Blunt. Elle est magnifique dans le rôle. Son sourire et ses yeux sont cohérents avec les sentiments qu’elle exprime. Elle alterne aisément douceur, sévérité, etc.

J’ai moins bien aimé les chansons, même si je les trouve bien plus intéressantes pour le déroulement de l’histoire. Quant au scénario du film, il est bien plus travaillé que le premier.
Il était un petit peu long par moment, mais j’ai malgré tout adoré ce film.

2 réflexions au sujet de « Le retour de Mary Poppins »

  1. J’espère qu’il te plaira si tu vas le voir et si c’est le cas, n’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *