Sorcières sorcières, tome 4 : Le mystère des fleurs de tempête – Joris Chamblain & Lucile Thibaudier

Titre : Le mystère des fleurs de tempête
Saga : Sorcières sorcières, tome 4
Scénario : Joris Chamblain
Illustration : Lucile Thibaudier
Éditeur : Kennes
Nombre de pages : 48
Quatrième de couvertureDurant l’hiver, Harmonie semble bien triste et disparaît mystérieusement chaque jour. Miette tente de savoir pourquoi elle agit de la sorte et, à travers son enquête, elle remonte aux origines des fleurs de tempête.

Ce quatrième tome suit d’assez près le précédent puisqu’il est plusieurs fois fait allusion à l’affaire du marché suspendu aux mille lanternes, quelques mois doivent quand même les séparer puisqu’il neige dans ce volume.

Miette fête son anniversaire et tout le monde est joyeux à l’exception d’Harmonie qui semble malheureuse sans raison apparente. Elle s’isole, et fait tristement mumuse avec sa baguette magique, sans grande conviction, jusqu’au moment où un symbole apparaît au bout de son sort et la guide vers un arbre, ouvrant un passage à elle seule vers un havre de paix.
Le côté enquête est moins présent que dans les précédents et laisse davantage la place aux sentiments que peuvent éprouver les personnages en grandissant – l’auteur a des mots très justes qui m’ont parlé et ont fait vibrer la corde sensible -, mais cela n’enlève rien à la qualité de ce tome, bien au contraire.

J’ai adoré l’atmosphère qui se dégageait de cette histoire. Déjà, cela se passe peu avant le solstice d’hiver, ambiance typique de Noël avec la neige, les décorations qui, même si elles sont plus naturelles que dans notre univers, rappellent malgré tout cette période chère à mon cœur. Et là où c’est bien joué de la part de l’auteur, c’est que pour les lecteurs qui n’aiment pas la neige, ils peuvent trouver leur bonheur dans les moments où Nini se réfugie dans le havre de paix où l’atmosphère est complètement différente de Pamprelune, plus printanière.
Les dernières pages présentent à nouveau un petit guide écrit par Miette au sujet de l’histoire de la magie et complète ce qui nous a été révélé au cours de ce quatrième tome. On pourrait se dire qu’on a fait le tour de l’univers magique, mais on en est loin et à chaque numéro, on baigne un peu plus dans ce monde de sorcellerie.

C’est un coup de cœur pour cette lecture que j’ai trouvé captivante mais bien trop courte à mon goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *