L’atelier des sorciers, tome 4 – Kamome Shirahama

Titre : L’atelier des sorciers, tome 4
Auteur : Kamome Shirahama
Éditeur : Pika
Nombre de pages : 192
Quatrième de couverture : Agathe s’est inscrite au deuxième examen du monde des sorciers qui lui permettra de pratiquer la magie en public. Kieffrey, Coco et les autres apprenties l’accompagnent sur place, mais la présence néfaste de la Confrérie du Capuchon va bientôt venir troubler le bon déroulement de l’épreuve…
Quel est le but de cette étrange organisation ?

Ça fait plus d’un an que j’ai lu le 3ème tome de cette saga et la première chose que je me suis dit en relisant ma chronique, c’est : “oh, la vache ! Ça fait si longtemps ? Comme le temps passe vite !” C’est bien une réflexion de vieux, ça et je l’assume complètement. J’ avais l’impression de ne pas me souvenir de ce qui s’était passé précédemment, et la seule sensation qu’il m’en restait, c’est que c’était génial.
Quelle n’a pas été ma surprise et ma déception hier en constatant que la première moitié m’avait ennuyée. En même temps, j’étais tellement fatiguée que je l’endormais toutes les deux pages… Comment apprécier une lecture dans ces conditions ? On est bien d’accord, c’est impossible.
Donc aujourd’hui, je l’ai relu avec l’intention d’en apprécier chaque moment… Aaaahhhh, j’ai bien fait parce que c’était trop génial !

Agathe doit passer la seconde épreuve qui la mènera au statut de sorcière. Maître Kieffrey en a profité pour y inscrire Trice qui stagne un peu et refuse d’apprendre des sorts qui ne lui plaisent pas. Lors de cette mission qui est beaucoup plus coton et plus longue que la première, on rencontre deux nouveaux personnages : un apprenti Yinny dont c’est la troisième tentative à cet examen et maître Alyra chargée de veiller sur les novices.
Malheureusement, rien ne se passe comme prévu lorsque la confrérie du Capuchon intervient.

Ce nouveau lieu est l’occasion d’en apprendre davantage sur la magie, notamment les différentes manières de la pratiquer, et son histoire.
Coco est beaucoup moins présente dans ce quatrième tome, et elle ne m’a pas manqué. Attendez ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Je l’aime beaucoup et j’apprécie les passages où elle est là, grâce à elle, on découvre chaque fois un peu plus le monde des sorciers, mais le fait de suivre Trice, Agathe et Yinny, ça apportait un petit vent de fraîcheur.

Les illustrations sont toujours aussi belles et soignées. Je m’arrête longtemps sur les dessins, je les trouve fascinants et j’ignore si c’est dû au fait qu’ils soient détaillés fort joliment ou au fait que je n’ai pas repéré une seule “malfaçon”.
Bref, je suis toujours aussi fan et je suis tellement contente d’avoir le 5 dans ma PàL. Ç’aurait été frustrant de devoir attendre.
Un quatrième tome que j’ai adoré, une fois la forme retrouvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *