Gunnm, tome 5 – Yukito Kishiro

Titre : Gunnm, tome 5
Auteur : Yukito Kishiro
Éditeur : Glénat
Nombre de pages : 203
Quatrième de couvertureAprès le Motor-Ball, Gally s’intéresse à la musique. Mais le monde où elle vit est toujours plus cruel et elle va faire les frais de cette escalade de violence…
Cette série s’impose comme un classique auprès des adeptes de mangas, ceci étant dû à l’immense talent de Kishiro.

Deux ans ont passé depuis l’affrontement de Gally et Jashugan. Elle a abandonné le motorball pour se consacrer à la musique (oui, vous me direz : ça part en cacahouète tout ça ! C’est un peu l’impression que j’ai eu). Elle joue au New Kansas Bar où travaille Shumira.
En parallèle, on retrouve Zapan (je n’en avais pas parlé dans mes chroniques précédentes mais si vous avez lu le manga il y a longtemps, voici un petit rappel quant à son identité : chasseur de prime dont Gally s’était fait un ennemi, il avait suivi et dénoncé Yugo suite à quoi notre héroïne l’avait affronté et défiguré). On a l’impression que l’histoire ne tournera pas autour de sa vengeance parce que l’affaire est expédiée, mais c’est pour mieux tromper le lecteur.

On rencontre enfin le fameux Desty Nova. Qui est-il ? Le savant (fou assurément) qui a transformé Makaku en vert géant et a prolongé la vie de Jashugan, mais à quel prix ? Il semblerait également que c’est lui qui a racheté le corps de berserker de Gally. Et la vache ! J’avais oublié à quel point il est taré !
Bien sûr, les choses tournent mal, sinon ce ne serait pas drôle et ça chie ! J’avais oublié que la décharge prenait si cher et ça laisse entrevoir un monde post apocalyptique encore pire pour la suite.

J’ai adoré ce cinquième tome et je suis bien contente de pouvoir lire la suite dans la foulée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *