Gunnm, tome 9 – Yukito Kishiro

Titre : Gunnm, tome 9
Auteur : Yukito Kishiro
Éditeur : Glénat
Nombre de pages : 250
Quatrième de couverturePar un formidable effort de volonté, Gally a réussi à s’affranchir du lien qui l’attachait à Zalem. Libre pour la première fois de sa vie, elle affronte Desty Nova sans autre objectif que d’assouvir une vengeance personnelle. Mais, face à la mort, le savant fou joue sa dernière carte et tente d’échanger sa vie contre le secret de Zalem. “Tu possèdes le corps d’une machine animé par un cerveau humain. Moi, j’ai un corps humain animé par le cerveau d’une machine…” lui annonce-t-il. Lequel des deux est, à proprement parler, vivant ? C’est pour le savoir que Gally va se lancer corps et âme dans son dernier combat…

C’est le tome final de la saga.
Gally a réussi à se libérer du blocage imposé par Desty Nova. Elle se débarrasse sans mal (ou presque), du moins rapidement des deux acolytes du professeur foldingue.
Par contre, celui contre Nova, c’est autre chose. C’est qu’il a de la ressource, le bougre !
On apprend enfin le secret des habitants de Zalem et de ses habitants, ce qui fait péter les plombs au chef du G.I.B. Une fois de plus, ça m’a bien fait triper.

Ce dernier tome m’a déçue :
Si les premiers moments de Gally sur Zalem promettent un grand bazar, le nombre de pages restant dans le manga nous annonce que cela ne va pas durer. On arrive rapidement au cœur de la cité sans vraiment l’avoir visitée ni même avoir rencontrer ses habitants hormis ceux qui viennent passer l’épreuve.
Finalement, ça tourne court et tout semble expédié : les explications sur les guerres interspatiales sont vagues, pas aussi claires que ce que ça devrait (j’ai relu certains passages plusieurs fois) et assez inintéressantes.
Quant à l’épilogue, pareil, il est trop court.

Du coup, tout a vraiment un goût d’inachevé pour cette saga. C’est dommage !

Challenge Coupe des 4 maisons :
Tapisserie des Black (6ème année, semaine doublée) : Une série complète de BD ou manga (minimum 8 tomes)120 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *