Yamada kun & the 7 witches, tome 18 – Miki Yoshikawa

Titre : Yamada kun & the 7 witches, tome 18
Auteur : Miki Yoshikawa
Éditeur : Delcourt/Tonkam
Nombre de pages : 189
Quatrième de couverture : De nombreuses énigmes demeurent, concernant Yûri Miura. Pour tenter de percer à jour les mystères du sorcier, Yamada se rapproche de Sora Himekawa, sa seule amie connue. Les choses prennent alors un tournant inattendu : Yamade développe un sentiment d’intimité étrange vis à vis de la jeune fille qu’il vient pourtant juste de rencontrer. A moins que…

Yamada-kun et Miyamura continuent leurs investigations sur le club de Shogi. Cette fois, ils enquêtent sur Miura et ça les mène tout droit à Himekawa du club de couture.
Bon, comme d’habitude, Yamada cherche à l’embrasser pour la manipuler, mais avant cela, il doit lui filer un coup de main. C’est alors que l’histoire se corse : plus il passe de temps avec cette jeune fille, plus elle éveille quelque chose en lui.

J’avoue que jusqu’à la moitié de ce dix-huitième tome, je m’étais dit que ce coup-ci, l’auteur avait eu raison de ma patience, que c’était la bonne et que j’allais arrêter cette saga parce que ça tournait en rond, mais là c’est mort : il me faut la suite ! À chaque fois, je me laisse piéger !
Qu’est-ce qui a soudainement changé ? La tournure que prennent les événements : on découvre enfin le but qui motive le club de Shogi, pourtant, ça m’a laissée indifférente. Par contre, le détail qui m’a donné envie de lire la suite, c’est le passé de Yamada. On sait déjà que l’histoire de la bagarre qui l’a mis à l’écart au début de la saga est assez floue, on comprend pourquoi et on repart sur l’intrigue de base : comment Yamada a-t-il développé son pouvoir de copie ?

Je pense que le prochain tome tournera autour de Kotori (je ne vous révélerai pas pourquoi) et j’espère vraiment que ça avancera un peu plus par la suite.
Malgré un début rébarbatif, j’ai bien aimé ce tome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *