Ajax, tome 3 : Chaperlipopette ! – Mr Tan & Diane Le Feyer

Titre : Chaperlipopette !
Saga : Ajax, tome 3
Scénario : Mr Tan
Dessins : Diane Le Feyer
Éditeur : Tourbillon (P’tit Globulle)
Nombre de pages : 54
Quatrième de couverture :
Chaperlipopette ! Ce n’est vraiment pas facile d’être le petit chat d’une tornade à couettes ! Il suffit qu’Adèle passe à côté de moi pour que je finisse sens dessus-dessous ! Vous ne croyez quand même pas qu’elle le fait exprès ? !
Ajax ne veut toujours pas ouvrir les yeux : impossible pour lui d’imaginer un seul instant que sa maîtresse adorée veuille à tout prix se débarrasser de lui ! Pour l’aider à reprendre le dessus, Ajax reçoit l’aide de Snow et Fizz et va suivre un entraînement intensif pour renouer avec ses instincts félins !

J’ai acheté le troisième tome d’Ajax à ma fille il y a déjà plus d’un an, et je l’aurais volontiers lu plus tôt si elle ne l’avait pas perdu dans le capharnaüm qu’est sa chambre. Il y a quelques jours, elle est arrivée comme une fleur en me le tendant -_-
J’ai fini hier toutes mes lectures urgentes, j’ai donc sauté sur l’occasion pour le commencer.
Et sans surprise, dès la première page, j’ai éclaté de rire.

Ce troisième tome change un peu des autres : depuis le précédent, on sait que Fizz n’est plus le seul animal que fréquente Ajax, Snow avait une petite part dans sa vie et cette fois-ci, la petite siamoise est bien plus présente. Elle a décidé d’apprendre à Ajax tout ce qu’il a besoin de connaître pour devenir un chat digne de ce nom. La pauvre n’imagine même pas le travail colossal que cela représente, elle n’est pas au bout de ses peines… je suis incapable de dire si Ajax n’est pas doué ou s’il y met beaucoup de mauvaise volonté, en tout cas, il cumule les échecs critiques.

On voit un peu moins Adèle – Ajax en parle toujours autant, mais j’ai eu la sensation qu’elle était moins présente, ce qui me va bien parce que je déteste toujours autant la façon dont elle traite son chaton… j’ai beau savoir que c’est fait pour rire, je ne peux m’empêcher de la trouver horrible.
J’ai trouvé qu’il y avait moins de mignonnerie dans les dessins, mais l’essentiel est que les personnages sont parfaitement reconnaissables ce qui est un soulagement. Malgré ça, j’aime toujours autant les character design.
J’ai eu une grosse journée, pourtant, je l’ai lu d’une traite. J’ai passé un moment formidable : j’ai beaucoup ri et ça m’a mis la pêche.

J’ai adoré cette lecture et j’attends avec beaucoup d’impatience que le quatrième tome sorte… en espérant qu’il soit prévu. En attendant, je vais me rabattre sur l’album Mortelle Adèle au pays des contes défaits que j’avais acheté en même temps que le troisième tome d’Ajax.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *