La vie est belle et drôle à la fois – Clarisse Sabard

Titre : La vie est belle et drôle à la fois
Auteur : Clarisse Sabard
Éditeur : Charleston
Format : E-book
Nombre de pages : 304
Quatrième de couverture : Léna et Tom sont frère et soeur. Un jour, leur mère les convie dans leur maison d’enfance, dans le Sud. Seulement, quand ils arrivent, elle a disparu en leur laissant un seul mot : « C’est le moment pour moi de réaliser quelques rêves. »

Ça fait longtemps que je voulais lire un roman de Clarisse Sabard, mais comme je la suis sur Fb depuis l’époque de son blog littéraire (dont je ne me souviens plus le nom parce que ça remonte facilement à 5 ans), je redoutais que ce soit trop romance à mon goût et d’avoir un avis négatif sur un de se livres, ce qui me file toujours une pression monstrueuse pour les chroniques. J’ignore ce qu’il en est des autres, mais celui-ci est parfaitement bien dosé à ce niveau, peut-être parce que c’est davantage une histoire de famille :

Léna déteste la période de Noël, ne fête pas et se débrouille toujours pour avoir une tonne de boulot. Pourtant quand sa mère l’invite à venir fêter les fêtes de fin d’année chez elle, elle accepte après en avoir discuté avec son frère. Ce dernier sera aussi de la partie, accompagné de sa fille. Une fois dans le village qui les a vus grandir, ils découvrent que leur mère a mis les voiles afin de réaliser ses rêves. Heureusement, leur grand-mère et leur oncle sont là.
Au fil des pages, les révélations vont poindre, rien d’extravagant, mais suffisamment percutant pour chambouler la vie des protagonistes et assez réaliste pour que le lecteur y croit.

J’ai adoré cette lecture pour plein de raisons :
les personnages sont attachants, j’ai apprécié leur caractère et n’ai eu aucun mal à me retrouver dans chacun d’eux.
– l’auteure a des mots qui sonnent justes sur la vie, sur ce qu’affrontent ses personnages, ça m’a parlé et même impressionnée par moment.
– il y a peu de descriptions ce qui d’habitude me chiffonne, mais pas là : elles sont tellement bien écrites que je me suis surprise à les relire plusieurs fois juste pour savourer la plume de l’auteur, plume que j’ai adorée au passage.
l’ambiance est apaisante, et ce, malgré le fait que Léna râle contre les fêtes. Sa mauvaise humeur est compréhensible et n’entache pas l’atmosphère instaurée. C’était serein, un brin mystérieux, familial… bref, tout à fait une ambiance de Noël et j’avais besoin de ça.

Pour moi, ça a été la lecture parfaite en cette période de Noël. Je regrette simplement de ne pas avoir pu consacrer à ce roman le temps qu’il aurait mérité, mais dur de lire quand on est par monts et par vaux pendant des jours.

Under the mistletoe
(Romance de Noël ou livre feel good qui se passe à Noël, avent ou jour de l’an)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.