Solo leveling, tome 2 – Chugong

Titre : Solo leveling, tome 2
Auteurs : Chugong
Éditeur : KBooks
Nombre de pages : 260
Quatrième de couverture : Lorsque d’étranges portails sont apparus aux quatre coins du monde, l’humanité a dû trouver une parade pour ne pas finir massacrée par les griffes des monstres des monstres qui en sortent. Dans le même temps, certaines personnes ont développé des capacités permettant de les chasser. Ces combattants intrépides n’hésitent pas à foncer au coeur des donjons pour combattre les créatures qu’ils abritent.

J’attendais avec impatience ce second tome pour découvrir les prochaines épreuves que Jinwoo aurait à affronter.
La première moitié su manga était assez moyen. Il se retrouve seul dans un donjon, il est attaqué par un lycan d’un niveau bien supérieur au sien, mais il réussit à le vaincre, ce qui lui permet de passer au niveau supérieur. Deux nouveaux monstres canidés font leur apparition, il les butte et level up ! Cela continue ainsi jusqu’à ce qu’il parvienne au boss.
Cette partie n’était pas terrible. En fait, ça manquait cruellement d’ambiance : je n’ai rien ressenti, aucun stress, aucun enthousiasme à l’idée de la bataille qui l’attend. Le boss est certes beau, mais en rien angoissant… et disons-le franchement, il est quand même un peu nul.
Je comprends qu’il était important de mettre Jinwoo en situation de combat solo afin qu’il prenne connaissance de ses nouvelles facultés, mais ça ne volait pas haut niveau scénario.

La seconde moitié est plus intéressante : le héros s’interroge sur son avenir : il est toujours rang E et ne peut donc pas prétendre à des donjons élevés. Il décide de rejoindre un groupe de chasseurs indépendants. Les événements prennent une tournure inattendue… ou pas.
Dans cette partie, si Jinwoo n’est que porteur de sac, pourtant, il va devoir sortir de son rôle. Si cette fois encore l’aventure est très calme, cela ne continue pas : Jinwoo démontre une puissance étonnante, mais c’est surtout la sensation qui se dégage de lui qui m’a impressionnée. Il est presque aussi terrifiant que l’était le boss du premier tome. Et j’ai trouvé cela génial.

Une lecture en demi-teinte : un début ennuyeux, uns suite bien plus intéressante. J’ai malgré tout aimé cette lecture et je me demande ce que nous réserve la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.