Monster girls collection, tome 1 – Suzu Akeko

Titre : Monster girls collection, tome 1
Auteur : Suzu Akeko
Éditeur : Soleil
Nombre de pages : 176
Quatrième de couverture : Tout bon monstre qui se respecte doit savoir effrayer ! Pour cela, Ichika et ses camarades doivent absolument obtenir leur diplôme de monstre ! Mais dans leur classe, la plus mauvaise de toutes, étudier n’est pas une mince affaire ! Entre tricheries et règlements de comptes sanglants, Monsieur D, leur professeur principal, va avoir bien du mal à les emmener jusqu’au diplôme…

Si j’ai acheté ce manga, c’est parce que la couverture me plaisait bien : elle allait bien avec la période d’Halloween qui approchait. Bon, finalement, j’ai eu un décalage de quinze jours dans ma prévision de lecture… zuteuh !

Ichika est une espèce de zombie couturée à la manière de la créature de Frankenstein, mais en plus mignonne et d’une stupidité à pleurer… en même temps, elle a l’excuse de perdre des morceaux de cervelle à chaque fois qu’on la tue : ceci explique cela.
Elle est élève dans une école pour fille et est tellement peu douée pour les études (sa perte de cerveau l’explique bien, mais ce n’est pas la seule raison… fainéantise quand tu nous tiens !) qu’elle se retrouve dans la classe Z, la plus nulle de l’établissement.
À chaque nouveau chapitre, on fait la connaissance de ses camarades : la démone orgueilleuse Shirayuki, la fantomatique et effrayante Kikuno qui maudit à tout va, Akagari la goule affamée, Mayoi l’automate maléfique amoureuse du professeur monsieur D.

Après avoir lu les deux premiers chapitres, j’en étais venue à la conclusion qu’il n’y avait pas de scénario… tout était prétexte à ce que l’héroïne Ichika et sa copine/rivale Shirayuki se tapent dessus ! C’était lourdingue… puis on est passé à d’autres personnages. Et là, c’est devenu de plus en plus intéressant, à mesure qu’on avançait dans le manga… j’ai même trouvé certains passages originaux.
En fait, je crois que mon problème, c’est le personnage de Shirayuki qui me gonfle. Elle m’exaspère. Les autres sont sympathiques à leur manière : un peu déjantés, un peu obsédés, mais amusants. Ils m’ont fait passer un bon moment.
J’aime bien le style de dessins, ils sont chouettes, peut-être un peu trop propres et beaux pour des monstres, néanmoins plaisants.

En conclusion, un début mitigé et un mieux au fil des pages. J’ai bien aimé cette lecture. Je me demande ce que nous réservera le prochain tome suite à la prise de gueule avec la classe A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.