Les chats des neiges ne sont plus blancs en hiver – Noémie Wiorek

Titre : Les chats des neiges ne sont plus blancs en hiver
Auteur : Noémie Wiorek
Éditeur : HSN
Nombre de pages : 406
Quatrième de couverture : Morz est la terre la plus au Nord du monde. Des siècles plus tôt, la neige a cessé de tomber et la glace a fondu, devenue une boue informe et immonde.
Il y a une ombre dans l’Est de Morz ; celle de Noir, un esprit maléfique prêt à tout pour provoquer la ruine du royaume. Sur ses talons court le Second, un guerrier prodigieux, plus cruel et féroce que tous les séides gravitant autour d’eux.
Il y a un enfant sur le trône de Morz : on attend de lui la ferveur de ses ancêtres pour maintenir le royaume dans la Lumière. Mais le prince Jaroslav doute de sa place, de son pouvoir et ne souhaite qu’une seule chose : vivre en paix.
Et dans le Nord, près des montagnes, ourdissent les sorcières, vengeresses, dévorées par le rêve incertain de refaire un jour tomber la neige sur leur monde déchu.

Je n’ai qu’une chose à dire : ce fut une lecture laborieuse !
J’avais besoin de lire ce roman pour pouvoir valider trois challenges dont un qui se finissait hier à minuit, du coup, je me suis obligée à le terminer et vite… au moins, ça a eu le mérite de ne pas prolonger trop longtemps le calvaire… cinq petits jours qui m’ont paru interminables.

Je vais essayer d’être aussi précise que possible sur ce qui m’a déplu… en commençant par un résumé qui a été super dur à rédiger parce que beaucoup de détails ne sont pas clairs, certains le deviennent au fil des pages, d’autres pas du tout ce qui m’a saoulée. Les non-dits, les sous-entendus qu’il faut deviner, ça peut passer occasionnellement, mais là, c’était constamment, ce qui était pénible. J’aime quand un récit est clair. Il peut y avoir des zones d’ombre, mais pas autant !
Là on est plongé dans un univers fantasy qui existe et on nous jette dedans comme si on le connaissait et qu’on avait toujours vécu dans ce monde imaginaire, avec quasiment pas d’explications si ce n’est deux prologues tout aussi opaques que le reste de l’histoire. C’était violent.

Je vais quand même essayer de résumer en gros ce que j’ai compris : deux factions “s’affrontent”.
– L’une est un groupuscule de résistants dirigé par Noir et le Second qui vit avec les N’dus dans des grottes souterraines et a pour but de détruire les membres de la Lumière afin de permettre le retour de la neige. Ils sont aidés par les sorcières.
– L’autre est la “nation dirigeante” de Morz qui adule le dieu Eldan et redoute Noir. Ils sont gouvernés par un gamin complètement dépassé par les événements et manipulé par ses courtisans.

Le récit est tellement obscur que j’ai mis 120 pages avant de comprendre et d’admettre qu’Agniezska et le Second n’était qu’une seule et même personne : choix volontaire de l’auteur de nous mettre le doute ? Je l’ignore, en tout cas, c’est loin d’être un cas isolé et ça a rendu le récit laborieux et ennuyeux.
Il a fallu attendre 45% pour avoir quelques rares passages intéressants : surtout ceux avec les sorcières… malheureusement, ça n’a pas duré longtemps, 10% plus tard j’en étais à nouveau à songer à abandonner cette lecture.

Pour les personnages, je n’ai pas réussi à m’y attacher que ce soient ceux du côté Lumière (Jaroslav, Tomislav, Aislen ou Honorata) ou du côté des ténèbres (Agniezska, Noir, Draka, Olle, etc). Ils sont tous aussi froids et antipathiques les uns que les autres. Je pense que ça n’a pas aidé.

C’est une déception pour cette lecture, un sentiment rendu plus vif en raison d’un résumé prometteur : Noir l’être maléfique ? Non, juste un personnage insipide. Le Second cruel et féroce ? Au début quand on ne la connaît pas oui, par la suite plus du tout… elle rechigne à aller au combat, elle laisse Mirek se montrer insolent sans broncher, etc. Le seul intérêt pour moi était les sorcières, mais elles n’étaient pas assez présentes pour rendre ma lecture ne serait-ce que potable.

ABC Imaginaire 2021 – lettre W :
25/26

Coupe des 4 maisons :
Des épines de porc-épic (Potion de Longue Décoction) – pour l’utiliser, lisez un livre avec un objet tranchant sur la couverture??? points

Cold Winter Challenge :
Marcher dans la neige
– Pôle Nord (froid, hiver, neige, pays froid)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.