Cher Père Noël, sors-moi de là ! – Ena Fitzbel

Titre : Cher Père Noël, sors-moi de là !
Auteur : Ena Fitzbel
Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 320
Quatrième de couverture : Embarquez pour un road-trip hivernal 100 % drôle et pétillant !
Élève vétérinaire et maman d’un adorable carlin, Fleur se réjouit de rencontrer Arnaud Genty. Arnaud, son sauveur tombé du ciel, qui, en pleine grève nationale des transports, va la conduire dans le sud où elle doit fêter Noël chez sa mère. Mais le jour J, Fleur découvre avec stupeur un odieux personnage détenteur d’un SUV hyperpolluant et qui, cerise sur le gâteau, déteste les animaux !
Avec force persuasion, la jeune femme, qui n’a ni sa langue dans sa poche ni l’envie de laisser son cher Orion sur le trottoir, fait flancher le spécialiste de la finance. Les deux trentenaires s’embarquent alors dans un road-trip sur les routes de France en compagnie d’un chien péteur et d’auto-stoppeurs déjantés…

Quand on me connaît, il paraît évident que j’ai acheté ce roman spécialement pour la période de Noël, plus exactement pour l’un des challenges auquel je participe.
Ce n’est habituellement pas mon genre de lecture.

Pour les fêtes de Noël, Fleur doit aller chez sa mère à Aix-en-Provence, malheureusement une grève massive des trains l’en empêche.
En parallèle, Arnaud doit se rendre dans le sud de la France pour le travail. Sa mère, qui est amie avec celle de Fleur, organise un covoiturage. Il accepte à contrecœur et compte bien le faire ressentir à sa compagne de voyage.

Tout les oppose : elle est plutôt sympathique et adore les animaux notamment son chien Orion qu’elle a emmené avec elle ; lui est désagréable, matérialiste et aime sa nouvelle voiture, une Range Rover que le carlin de Fleur va se faire un plaisir d’étrenner.
Je suis partagée quant à cette histoire : il y a du bon et du moins bon.
Le gros point noir pour moi, ce sont les personnages :
Fleur est gentille, mais elle est limite ennuyeuse et surtout, elle se laisse malmener, sauf vers la fin, mais j’y reviendrai.
Arnaud est un connard fini. Il est antipathique. J’ai essayé de m’accrocher à son côté sympa notamment quand il est avec Orion, mais ses changements d’attitude et de ressenti sont si brusques que ce n’était pas crédible. J’ai fini par me dire qu’il était bipolaire. En tout cas, ça se voulait drôle, mais c’était juste désagréable.
Julien est un emmerdeur fini et je suis bien incapable de savoir si j’ai apprécié sa présence ou non.

Autre souci : les saloperies que se font les personnages dans les derniers chapitres. Sur tout le trajet, ils se cherchent des noises, ça m’a fait plus d’une fois sourire, mais ils font deux choses que j’ai trouvé mesquin et limite impardonnable ! Là, je parle de l’histoire des gendarmes et celle du géniteur, ce ne sont pas des accidents, c’est fait sciemment (pour blesser) et à mon sens c’était grave, après ça je ne vois pas comment ça pouvait bien se finir entre eux. Je reste volontairement vague pour ne pas spoiler, mais ça m’a gâché le plaisir de cette lecture.

Parce que malgré des personnages controversés, j’ai aimé ce roman : il m’a fait du bien et j’avais besoin de ça. C’était frais et léger, ça s’est lu rapidement (à peine 3 jours). J’avais envie de savoir comment la relation entre Arnaud et Fleur allait pouvoir évolué dans un tel contexte.
Un avis en demi-teinte : une trame sympathique et une lecture plaisante malgré des personnages agaçants et une fin incohérente.

Coupe des 4 maisons :
Astronomie (4ème année) – un livre avec des objets célestes sur la couverture40 points

Cold Winter Challenge :
Magie de Noël
– All I want for Christmas (romance de Noël, amour, amitié – option pendant l’Avent, Noël, jour de l’an)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.