À tes côtés, tome 1 – Megumi Morino

Titre : À tes côtés, tome 1
Auteur : Megumi Morino
Éditeur : Akata
Nombre de pages : 188
Quatrième de couverture : Quand un après-midi d’hiver enneigé, Hotaru tend son parapluie à Hanoï, un de ses camarades de lycée qui vient de se faire larguer, elle n’imaginait pas encore que c’était le début d’une nouvelle histoire. En effet, ce garçon de la classe d’à côté débarque le lendemain, pour lui faire une déclaration d’amour… alors qu’il ne la connaît pas vraiment. Déstabilisée, elle finit pourtant par accepter d’essayer de sortir avec lui jusqu’à Noël. Et si derrière des apparences trompeuses, la rencontre de ces deux-là était en réalité le fruit du destin ?

Avant l’opération 48hBD, je ne connaissais pas ce titre. Je l’avais vu à la médiathèque, mais comme souvent pour les shôjo, je regarde ce qui sort, mais je n’arrive jamais à me décider pour en emprunter. Sans vouloir généraliser, c’est souvent trop neuneu pour moi.

Hotaru assiste à la rupture d’Hananoi. Quand elle sort, il pleut et elle a un geste gentil : elle abrite de son parapluie le jeune homme qui s’attache alors à elle.
Il lui demande de sortir avec lui, mais notre héroïne n’est jamais tombée amoureuse, elle décide de tenter l’expérience jusqu’à Noël et de voir si elle parvient à ressentir de l’amour pour le beau gosse du lycée qui lui fait la cour.

J’adore Hotaru. Elle est honnête : quand elle accepte de tenter l’aventure avec Hananoi, elle ne lui cache pas ce qu’il en est réellement de leur relation. Elle est douce, naturelle et se montre attentive aux autres : elle remarque les petits détails, encourage son petit copain à prendre soin de lui-même et pas seulement d’elle. J’ai aimé sa façon d’être avec lui.
Par contre Hananoi m’a saoulée. Il est certes attentionné, mais à l’extrême : je l’ai trouvé envahissant, étouffant. Surtout, il y a quelque chose qui me dérange chez lui. Sa gentillesse sonne faux. Et puis c’est quoi cette coupe de cheveux ? Au début, il avait la classe, mais avec ses cheveux courts, il ressemble à rien.

Au niveau de l’histoire, c’est du shôjo classique, sans grande surprise. De jolis dessins, des scènes toutes douces et zen.
C’était plaisant de parcourir les pages de ce manga, de contempler les visages expressifs des personnages : la mangaka a un talent certain pour nous faire passer les émotions de ses héros à travers un simple regard.

J’ai bien aimé cette lecture, j’emprunterai sûrement la suite à la médiathèque pour voir comment ça avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.