La malédiction Grimm – Polly Shulman

La malédiction Grimm - Polly ShulmanTitre: La malédiction Grimm
Saga: Grimm Legacy, tome 1
Auteur: Polly Shulman
Éditeur: France Loisirs
Nombre de pages: 516
Quatrième de couverture: Elizabeth Drew, 15 ans, s’ennuie au lycée, peine à s’y intégrer, et ne s’entend pas avec la nouvelle femme de son père. Sur les conseils de son prof préféré, elle se présente à un entretien d’embauche pour un emploi de bibliothécaire. Or, il ne s’agit pas d’une bibliothèque ordinaire : aucun livre à l’horizon, seulement des objets, certains inspirés des romans de G. H. Wells, d’autres issus des contes des frères Grimm – comme les bottes de sept lieues ou le miroir magique de la belle-mère de Blanche-Neige…
Bientôt, Elizabeth apprend la vérité : les objets entreposés dans la galerie Grimm sont magiques ! Mais ce n’est pas tout : les gens peuvent les louer, à leurs risques et périls. Car la magie est parfois dangereuse, et le genre de caution que doit laisser l’emprunteur est assez insolite : son sens de l’humour ou son premier-né, ou encore ses souvenirs d’enfance…

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Berellyn de The Witch Library et si contrairement à mes autres LC, j’ai eu bien moins de temps pour en discuter, on a quand même pu partager nos impressions quotidiennement et ça a été un plaisir.

Entrons dans le vif du sujet.
Il y a eu énormément de points positifs, malheureusement, les points négatifs sont intervenus à la fin et m’ont gâché le plaisir ressenti tout au long des vingts premiers chapitres.
– Déjà, ça se lit très vite. Les chapitres font en moyenne une vingtaine de pages, mais on ne les voit pas défiler, tellement l’histoire est prenante.
– Ensuite, l’idée de base est juste géniale : des collections anciennes et rares empruntables dans le Dépôt d’Objets Empruntables de la Ville de New York – parmi elles, on retrouve la Collection Grimm bien entendu, mais également d’autres comme celle Lovecraft ou le Leg Wells (cette dernière faisant justement allusion au second tome de cette saga ; je me demande s’il y aura la collection Lovecraft et ce qu’elle cache).
Pour le moment, revenons-en à la collection Grimm : elle rassemble des objets magiques pouvant être empruntés comme les autres à condition d’y laisser une caution – et quelle caution !
– Tout au long des pages, on retrouve plein d’allusions plus ou moins subtiles aux contes que ce soit Grimm ou Andersen
Ex. : les yeux de la Bête sont grands comme des soucoupes, étonnamment, ça m’a fait pensée au conte Le Briquet d’Andersen que j’ai adoré et lu facilement une vingtaine de fois.
J’ai beaucoup aimé chercher chaque détail au fil des lignes dévorées.
Les personnages passent bien dans un premier temps. Elizabeth est réservée, avec son petit caractère bien à elle. Elle est respectueuse des règles. J’ai eu un peu plus de mal avec Anjali et Marc, personnages secondaires plus ou moins stéréotypés : lui a tout du sportif adulé, elle tout de la jeune fille bien éduquée issue d’une famille riche et allant dans une école privée et même si l’auteur a essayé d’en faire des adolescents sympathiques, je n’ai pas accroché. J’ai nettement mieux aimé Aaron – j’avoue c’était mon chouchou et sa relation avec Elizabeth était très drôle.

Maintenant, passons aux points négatifs :
L’édition : à la fin, on retrouve un résumé de certains contes ce qui est vraiment sympathique et pratique – je me souvenais de presque tous, mais il m’en a manqué deux ou trois -, seulement dans cette édition (j’ignore ce qu’il en est dans la précédente), la page indiquée en note ne renvoie pas au bon conte. Résultat, il faut un peu farfouiller et parcourir les dernières pages pour trouver le bon conte. Ce n’est pas que ça dérangeait réellement, mais c’est quand même énervant ; dans ces cas-là, autant renvoyer à la première page de cet appendice plutôt que de nous envoyer à la mauvaise page.
Les personnages à la fin se sont montrés immatures au possible ; même Jaya qui a 10 ans s’est montré plus mûre que les magasiniers de 16 ans. Ils m’ont prodigieusement énervée et ça m’a gâché le plaisir du début.

C’était très bien parti pour être un coup de cœur, mais finalement, je finirai avec un bémol, j’ai seulement adoré. J’attends de pouvoir lire la suite avec impatience et je suis contente de pouvoir remettre ça avec ma binômette Berellyn dans quelques semaines ^_^

Vous trouverez son avis ici : The Witch Library

4 Comments

  1. Psycho-boook dit :

    j’ai adorée lire ton avis =) d’ailleurs j’ai ajouté un lien vers ton avis sur mon blog =)

  2. psylook psylook dit :

    Merci, j’ai beaucoup aimé l’écrire et la LC m’a grandement aidé à rassembler mes idées et ressenti ^_^

  3. Berellyn dit :

    Je suis ravie d’avoir pu faire cette LC avec toi 😀 c’était vraiment agréable de pouvoir échanger avec quelqu’un sur sa lecture. Et c’est vrai que j’ai apprécié l’histoire même si les deux gros points noirs pour moi sont les personnages et le dénouement. Je rédigerais bientôt ma chronique 🙂 je suis un peu en retard c’est vrai ! Mais j’ai un emploi du temps tres chargé 😀 j’ai hate de remettre ça avec le tome 2 cela dit 😉
    Jessy.

  4. psylook psylook dit :

    Prend le temps nécessaire pour faire ta chronique, même si j’ai hâte de pouvoir la lire ^_^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: