Mission Aventure: un samedi soir… à Oberhaslach

Il y a déjà deux weekends de cela (oui, je sais, je crains, je suis un peu en retard), j’ai accompagné le groupe des farfadets en camping pour une mission aventure avec toute la compagnie de St-Pierre-Le-Jeune.
Le weekend fut chargé en émotion mais tout s’est bien passé et dans les temps; seul bémol à ces deux jours, les températures qui malgré des journées ensoleillées étaient relativement basses, mais cela ne nous a pas empêché de tenir bravement le programme!

Nous sommes arrivés à 14h30 comme prévu. En attendant que toute la troupe soit là, il a été organisé un “petit poisson venez !” d’une taille impressionnante, et c’était super sympa de voir le filet s’agrandir de plus en plus tandis que le nombre de poissons diminuait à vue d’œil.
Puis le temps du rassemblement vint. Une petite marche vers le campement s’imposa. Une fois arrivés sur place, nous fûmes accueillis par un chant scout et une présentation du thème de l’événement: Hergé a choisit ce week-end là pour organiser une exposition de ses œuvres.
Mais avant de réellement commencer l’aventure, les choses sérieuses commencèrent pour chaque unité: le montage des tentes. Chaque groupe a donc monté sa ou ses tentes, et même les farfadets s’y sont attelés avec une grande motivation et beaucoup d’attention quant aux conseils que nous prodiguait Hergé (oui, je dis nous parce que bien sûr, je m’y suis également mise 😛 Et sauvons l’honneur, nous ne préciserons pas que sans cette aide pour le moins bienvenue, nous n’y serions jamais arrivé ! ^^)
Une fois les tentes installées, les différentes unités se sont occupées des dernières installations: les bancs, la table, les feuillus, etc…

Puis l’aventure a enfin pu commencer: les maquettes pour l’exposition ont été dérobées ! Des puzzles à reconstituer. Des codes à décoder. Puis une ballade en forêt qui a fini par une chasse aux trésors et les maquettes de l’expo retrouvées: la fusée d’objectif lune, la boite de crabe, le sceptre d’Ottokar, le champignon géant de l’île noire, le chapeau du professeur Tournesol, le coffre de Rakham le Rouge, la comète, le tablier de la boucherie Sanzot et, je crois que c’est tout! (bien entendu, tout ayant été fait main par les mamans volontaires en vue de ce week-end ^^)

Après un bon repas et surtout une soupe tomate-vermicelle chaude, le feu de camp fut allumé avec une dextérité de maître (et même si le chalumeau, ça fait un peu bourrin, le résultat était là, c’est ce qui compte). Puis le jeu reprit avec l’arrivée des invités “tintinesques” et notamment les Dupond et Dupont qui lancèrent l’enquête sur le vol/la disparition des maquettes. Il faut bien avouer que l’heure et la fatigue de la journée se faisant sentir pour tous, cette partie fut laborieuse, pourtant, dans un éclair, une des quatre équipes a fini par résoudre l’énigme et trouver le coupable.

Puis la journée se finit sur un moment de calme et le moment du dodo bien mérité vint pour tout le monde.
La nuit fut pour le moins glaciale, les températures ayant grandement chuté en soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *