Sammy 2

J’avais adoré le voyage extraordinaire de Samy, il était bien sous tout point de vue: un bon dessin animé écolo par excellence… mais Sammy 2 est loin de lui arriver à la cheville. Bon, d’accord, il est beau et coloré… Mais alors le nombres de personnages chiants qu’on a envie de claquer se multiplie: Jimbo le super laid est loin d’être attachant, le homard atteint de trouble de la personnalité multiple est totalement débile dans le mauvais sens du terme, j’imagine que les créateurs ont essayé d’en faire un personnage drôle mais c’est complétement raté, il est juste pathétique ! Quant au Big Boss, n’en parlons pas, une pale imitation d’un faux parrain, un grand n’importe quoi: un hippocampe tout coloré qui n’impressionnerait même pas un moucheron… Risible !

Bref, je suis assez déçue, d’autant que la bande-annonce annonçait un chouette film, certes, une pale copie de Némo, genre tentative d’évasion d’un aquarium géant au lieu d’un aquarium d’un particulier, mais quand même! Je pensais au moins qu’on suivrait autant les petits-enfants à travers les océans que Ray et Sammy à l’intérieur de leur prison… eh ben non! D’ailleurs, les peu de passages où Ella et Ricky apparaissent aurait très pu être zappé, ça n’avait que peu d’intérêt… si ce n’est leur rencontre avec Annabelle d’où le peu… Bref, c’était juste inintéressant et décevant !
Par contre, en ce qui concerne les enfants, ils ont relativement apprécié, moins que le premier également, mais le final pour eux était plutôt positif.

Synopsis: Sammy et Ray, deux tortues de mer, amis depuis toujours, ont la belle vie le long d’une barrière de corail, guidant leurs nouveaux nés Ricky et Ella au cours de leurs premiers pas en mer. Soudain, ils sont capturés par des braconniers et se retrouvent à Dubaï au milieu d’un aquarium abritant un incroyable spectacle pour touristes. Le chef de la bande, Big Boss l’hippocampe, les met dans la confidence de son grand plan d’évasion. Mais Sammy et Ray concoctent de leur côté une autre échappée avec leurs nouveaux amis, Jimbo le poisson, Lulu le homard, Annabelle la gentille petite pieuvre et toute une famille de pingouins. C’est alors qu’arrivent les petits Ricky et Ella, bien déterminés à s’infiltrer pour leur venir en aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *