L’infirmerie après les cours, tome 2 – Setona Mizushiro

Résumé: Le secret de Mashiro a été dévoilé par un participant en armure !
Irrité par ce cours qui remue le couteau dans les plaies de son coeur, Mashiro décide de protéger les filles sans défense comme Kuréha.
Qui est celui qui a dévoilé le secret de son corps ? Mashiro ne peut s’empêcher de penser aux autres participants, tous élèves de son lycée. C’est alors que So, un garçon qu’il préférait éviter, lui déclare soudainement “tu es une fille”, avant de l’embrasser de force !
Pourquoi Mashiro connaît-il son secret ? Serait-il l’un des participants ? Mashiro est troublé…
A l’issue du second “cours”, la puissance des autres élèves est évidente. Mashiro doit se battre comme un homme… du moins, c’est ce qu’il souhaite…

Raaaahhhhhh !!!!!! Déjà fini ! J’enrage! Je ne lis plus trop de mangas depuis déjà bon nombre d’années. A part les séries vraiment noires, je n’accrochais plus sur aucun genre. Pourtant, j’ai suivi les conseils d’une copine comme quoi L’infirmerie après les cours était vraiment sympa, et en effet, je n’ai nullement été déçue. J’ai lu il y a déjà un moment le premier tome, j’ai cherché la suite d’occas’, mais ne l’ai pas trouvé… Grrrrr ! Bon, pas grave, je l’ai mis sur ma liste d’anniversaire (il y a déjà quelques mois), un coup pour rien… Mais je suis tenace, je l’ai mise sur ma liste au Petit Papa Noël et enfin ! J’ai reçu le tome 2 ! Arf arf arf !
J’étais super contente de l’avoir, mais je me connais, niveau motivation, il est parfois dur de me pousser à lire des mangas, sans compter que je redoutais un peu qu’après autant de temps, mon souvenir ait été enjolivé. Donc, avant de le ranger dans ma bibliothèque, je l’ai lu ! Et bon sang, là, je pleure des larmes de sang: en moins d’une heure, c’était torché (ben voui, il me fallait bien tout ce temps entre mes pauses-crachons-mes-poumons, mes pauses-papouillons-l’chat, etc…). Et maintenant, j’attends la suite T_T
Ça va pas être possible, je sens que dès que j’aurai un peu de sou, je m’achèterai la suite ! C’est obligé !

Bon, vous vous dîtes sûrement qu’avec tout ce blabla, je n’ai absolument pas parlé de l’histoire en elle-même ! Il est vrai…
Ce que j’aime dans cette série ?
Je ne sais pas trop: les dessins sont typiquement shojo.
L’ambiance, c’est probablement ce qui m’attire le plus: relativement sombre.
Le contexte: la difficulté que tout adolescent a à s’accepter avec son bagage passé, son apparence différente, etc…
Tout cela rend les personnages torturés, sans pour autant que ce soit trop.
D’accord, il y a certaines lourdeurs lors des confrontations entre Mashiro et So, mais je trouve qu’au fil du volume, ça se tasse de plus en plus. Mais étonnamment, c’est le personnage de Kuréha qui sur la seconde moitié du volume devient super chiant avec ses accès de colère alors que jusqu’à présent elle passait pour calme, effacée, petite princesse attendant son sauveur… même si tout au long du premier tome, on sent bien qu’il y a quelque chose qui n’est pas elle à côté de son image du “rêve”, mais ça n’en est pas moins casse-bonbon pour autant.
Donc vous l’aurez compris, j’aime vraiment beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *