Le Grinch

Le GrinchTitre: Le Grinch
Réalisateur: Ron Howard
Casting: Jim Carrey, Taylor Momsen, Jeffrey Tambor,…
Année de sortie: 2000
Synopsis: Le Grinch est un croque-mitaine de poils verts qui arbore un sourire élastique jusqu’aux oreilles. Misanthrope exilé, il vit depuis des années dans une grotte avec son chien Max. Détail important: il a un cœur trois fois trop petit pour aimer qui que ce soit.
Il déteste Noël et tout ce qui va avec, surtout le Noël des habitants de Chouville, plus bas, dans la vallée. Il est allergique à toute cette joie qui émane de cette petite ville.
Mais une petite fille, Cindy Lou, souhaiterait en savoir plus sur celui qu’on présente partout comme un monstre. Elle va jusqu’à le proposer roi de la fête. Il accepte difficilement mais les choses tournent court par la faute du maire, et le Grinch regagne son antre, bien décidé à se venger et à voler Noël.

Hier soir, le Grinch est passé sur Gully; je n’avais jamais osé le regarder jusqu’à présent, mais je me suis décidée à le faire avec ma fille. J’ai longtemps hésité à le voir pour la simple raison qu’à l’époque où il est sorti, les avis étaient très controversés: soit les gens avaient aimé mais c’était plutôt rare, et la majorité des échos que j’en avais eu étaient négatifs, principalement en raison de la performance de Jim Carrey qui était bien trop proche de celle de The Mask.
C’est donc avec une sacrée appréhension que je l’ai regardé, d’autant que mon garçon l’avait vu à l’école, ah! Les garçons ! – et je ne l’ai appris qu’hier soir; ah ! Les garçons ! – et il n’avait pas aimé.

The Grinch - 2Les extraits ne m’avaient pas donné envie de le voir, les images faisaient vieilles: on aurait dit un film des années 80. Pourtant, dans sa globalité, je n’ai pas trouvé que ça faisait si ancien; je pense que l’atmosphère verdâtre et un peu floutée n’a pas aidé.
J’ai bien aimé et la puce aussi. J’ai un peu eu de mal à me faire au monde, aux habitants de Chouville (rien que le nom, ça passe difficilement), et surtout à leur costume et leur coupes de cheveux extravagantes. Ça ne m’a pas énormément fait rire, faiblement sourire, pourtant, j’ai passé un excellent moment parce que ça a beaucoup amusé ma fille. L’histoire en elle-même est sympathique même si prévisible: un joli conte de Noël, finalement. J’ai particulièrement apprécié les interventions du narrateur: tout en rime.
Le seul point noir et j’ai trouvé ça dommage: les chansons étaient en VO et dans la version diffusée à la télé, on n’a même pas eu de sous-titres ce qui m’a un peu embêté.
Mais à part ça, ça m’a bien plu 🙂

Le Grinch et Cindy Lou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *