Le Soldat Rose

le soldat roseTitre: Le Soldat Rose
Texte: 
Louis Chedid & Pierre-Dominique Burgaud
Illustrations:
Cyril Houplain
Éditeur:
Hachette Jeunesse
Nombre de pages:
47
Quatrième de couverture:
Il était une fois – non, ce sont les contes de fées qui commencent par: ” Il était une fois… ” Là, c’est une vraie histoire qui est vraiment arrivée. C’était quelques jours avant Noël, dans un grand magasin. Une journée abominable. Du monde partout, du bruit, des bousculades, des clients énervés. Et cette voix qui ne cessait de répéter au micro ” Le petit Joseph est attendu par ses parents à l’accueil du magasin, le petit Joseph est attendu par ses parents à l’accueil du magasin. ”
Imaginé par Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud, illustré par Cyril Houplain, Le Soldat Rose raconte l’incroyable histoire de Joseph, un petit garçon déçu par le monde des adultes, qui se laisse enfermer dans un grand magasin pour vivre avec des jouets. De Made in Asia – la poupée de chiffon – au très fantaisiste Petit Chimiste, du Conducteur de train électrique en passant par un soldat rose (tout rose !), il rencontrera toute une ribambelle de personnages aussi attachants les uns que les autres.

Ma meilleure amie l’a offert à mon petit garçon à l’époque de sa sortie, il y a déjà 5 ans. Nous l’avions lu pratiquement immédiatement. Je m’attendais à un conte moderne mais pas à cela: un mélange entre Casse-Noisette et une histoire de Noël digne d’un téléfilm. Je n’avais pas du tout accroché.

Le Soldat Rose p11Mais j’avais drôlement envie de le relire à tête reposée et finalement, j’ai bien apprécié. J’ai toujours eu du mal avec les dessins, cette fois-ci, ça n’a pas changé; ça fait très ” style années 80 “: les décors font brouillon, les couleurs font assez étranges.
J’ai bien apprécié l’histoire, les personnages sont relativement sympathiques. Moins le petit Joseph qui ne s’occupe nullement de l’inquiétude de ses parents, mais on ne peut le blâmer, il a l’insouciance des enfants. Mais le Soldat Rose est assez touchant; le texte n’est juste pas assez long pour qu’on s’attache  comme il faudrait aux personnages.
Par contre, je pense qu’il manquait le CD, une touche musicale aurait grandement ajouté à l’intérêt de l’œuvre: plusieurs textes sont chantés mais on n’a pas le son sur ce support. Dommage !

Une histoire qui pourrait être sympathique mais le côté moderne et supermarché est bien trop présent à mon goût et du coup, ça ne m’a pas autant plu que ça aurait dû.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *