Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban – J.K. Rowling

Harry Potter 3 - le prisonnier d'Azkaban - JK RowlingTitre: Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
Saga: Harry Potter, tome 3
Auteur: J.K. Rowling
Éditeur: Folio Junior
Nombre de pages: 461
Quatrième de couverture: Sirius Black, le dangereux criminel, qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Un livre époustouflant qui vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions.

Waouh, j’ai mis une semaine à relire ce troisième tome, c’est une grande première… Habituellement, il ne me faut pas plus de 3 jours pour les premiers et 4 pour les derniers… Mais pas là, rien d’étonnant avec la semaine que j’ai passée – avec des journées de boulot de 11 à 12h, si j’arrivais le soir à tenir 10 pages de lecture sans m’endormir, c’était énorme.

Ce tome est de loin mon préféré. Je le trouve très complet, on en apprend beaucoup sur les parents de Harry et on rencontre même de leurs anciens amis.
J’ai adoré beaucoup de choses dans ce volume :
-déjà les Détraqueurs, ils sont flippants, et la description de leur présence est particulièrement bien écrite. L’effet qu’ils ont sur Harry est angoissant même pour le lecteur et leur description finale : le visage sous la cagoule… Roh lala, impressionnant !
Harry Potter and the prisoner of Azkaban-Remus Lupin, mon seul reproche quant à ce personnage, c’est son nom qui révèle malheureusement et bien trop rapidement ce qu’il est. Sinon, pour moi, il est et restera le meilleur professeur de Défense contre les Forces du Mal que Poudlard ait jamais eu… Il est pédagogue, il est calme, il connait son métier.
-le passé des parents d’Harry, le fin mot de l’histoire sur la manière dont Voldemort les a trouvés et tués. On plonge un peu plus dans le monde des sorciers avec notamment les différentes créatures (épouvantard, détraqueurs, hippogriffe, pitiponk, etc…), les objets (le Retourneur de temps) ou les sort (Gardien du secret ou le patronus).

Si j’ai aimé en savoir plus sur le passé de Rogue, je dois bien avouer que dans ce tome, il perd son sang froid et il m’a plutôt énervée.
Les cours de Sybille Trelawney m’ont ennuyée, et ne parlons pas de ceux d’Hagrid.
La querelle entre Ron et une Hermione épuisée par la quantité de cours et de travail qu’elle accumule est un peu lassante même si je l’ai trouvée d’une grande justesse : elle s’aggrave au fur et à mesure des pages et chacun a ses torts même si connaissant la fin, j’étais davantage du côté de la demoiselle.

J’ai toujours pris autant de plaisir à lire certains passages qui en disent long, et comme à chaque fois, je suis contente de connaître la suite, ça me permet d’en comprendre les sous-entendus et les non-dits et d’apprécier toute l’amplitude de l’histoire.

Challenge LEAF Le Manège de PsylookJe passe à 04/50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *