Takane & Hana, tome 1 – Yuki Shiwasu

Takane & Hana 1Titre: Takane & Hana, tome 1
Auteur: Yuki Shiwasu
Éditeur: Kazé
Collection: Shôjo
Nombre de pages:
190
Quatrième de couverture
: Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa sœur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l’héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance.
N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande ! Elle a un sacré caractère… et il aime ça !

J’ai découvert ce Shôjo grâce à la Masse Critique Babelio, donc un grand merci à eux pour ce partenariat ainsi qu’aux éditions Kazé.
J’avais grand besoin d’une lecture légère et je n’ai pas été déçue, bien au contrainte, il a dépassé toutes mes espérances : j’ai beaucoup ri. Alors, d’accord, c’est un shôjo, on a droit à quelques stéréotypes du genre mais ça reste excellent.

Les personnages passent bien :
Takane m’a un peu exaspérée avec ses airs supérieurs, même si on comprend assez rapidement que c’est une façade qui s’effrite progressivement au contact de l’héroïne – mais le mépris reste dans le terme de populace, mot utilisé trop souvent à mon goût surtout dans les petits strips imaginaires de l’adolescente.
Quant à Hana, elle a un sacré caractère, n’hésite pas à tenir tête à l’héritier du groupe industriel Takaba et lui répond du tac au tac donc on n’a pas le temps de s’ennuyer.
On se doute rapidement que leur relation va évoluer, qu’ils vont se rapprocher et que leur rendez-vous arrangé deviendra une romance d’un genre un peu particulière, ils sont un peu sadomaso quand même, à constamment se chercher et se charrier.
Le seul bémol en ce qui me concerne, c’est le comportement de Takane : Hana est plus jeune de dix ans, du coup, avec elle, il est autoritaire voire tyrannique – heureusement qu’elle a du caractère, autrement, elle se serait faite bouffer – et il est même une ou deux fois violent – on ne sait pas trop s’il lui fout une claque sur le pont, mais pas de doute au restaurant panoramique et même si c’est minimisé par les grimaces amusantes de Hana, le geste est là et ça me chipote, ça m’a donné envie de lui rendre la pareille ou de secouer Hana pour qu’elle en fasse autant.

Takane & Hana tome 1 p43Les illustrations sont jolies dans un style très shôjo, j’aime beaucoup la manière dont l’auteure dessine les yeux de ses personnages, féminins principalement, elle parvient à les rendre très expressifs et le moins qu’on puisse dire, c’est que les héros de ce manga passent par tout un cheptel d’émotions.

Malgré mon petit bémol, j’ai passé un excellent moment et ai adoré cette lecture. Comme dit en introduction, j’ai beaucoup ri et j’ai très envie de découvrir le prochain tome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *