Pays d’hiver – Amria Jeanneret

pays-dhiverTitre: Pays d’hiver
Auteure: Amria Jeanneret
Éditeur: Anyway Editions
Nombre de pages: 25
Format: Ebook
Quatrième de couverture: Dans ce Pays d’Hiver, un lieu étrange, un lieu de légendes, d’une blancheur immaculée, où les montagnes sont de cristal et les brins d’herbe des languettes de givre, là où les fleurs et les feuilles sont de gel et les pommes en verre filé; là où coulent des rivières de diamants aussi pures que des torrents, la reine et le roi du Septentrion se meurent. Neige, leur fille, et son ami Chris, partent en quête du véritable père Noël qui seul pourrait les sauver.

Je ne savais pas à quoi m’attendre en commençant ce petit conte, le résumé est sympathique mais j’avoue l’avoir lu en diagonal. Ce qui m’a attirée, c’est surtout la couverture toute simple mais jolie et qui se marie parfaitement au titre, titre qui me plaisait bien, au passage.
J’espérais que cette histoire soit un conte idéal pour ce mois de décembre froid et pourtant féérique, plein de cette magie de Noël qui me met en joie. Je n’ai pas été déçue, il est bien mieux que ce à quoi je m’attendais.

L’histoire est plus complexe que ce que laisse supposer le résumé, on ne parcourt que peu le Pays d’Hiver ; cette nouvelle nous raconte principalement la quête de Neige qui tâche de trouver, seule, le père Noël à travers le monde afin de guérir ses parents et s’arrête principalement aux figurants qui sont engagés pour imiter Santa Claus devant le public, jusqu’au moment où elle tombe sur Chris qui va l’aider et l’accompagner dans sa recherche.
Les personnages sont attachants, ils se lient très rapidement d’amitié pourtant, ça sonne juste.

Le style de l’auteure est fluide, très agréable à lire et surtout très poétique, un petit exemple pour vous plonger dedans :

Et son souffle tout près de sa joue ressemblait à un baiser de fée. Léger, aussi subtil que la caresse de la brise dans les rameaux au printemps. Aussi exquis qu’un flocon mis à fondre sur la langue.

Elle parvient à nous plonger dans l’atmosphère de Noël sans aucune difficulté : j’ai adoré retrouver cette magie si particulière qui a bercé mon enfance, il faudra d’ailleurs que je le lise à mes enfants, ça devrait leur plaire – je ne savais pas trop si cela convenait à leur âge, finalement si.
Le seul minuscule bémol que j’émets, est le peu de description que ce conte contient. Ça aurait pu être à double tranchant : soit alourdir le récit, soit le rendre encore plus poétique… C’est le détail qui fera que ce n’est pas un coup de cœur, mais c’en n’est pas loin.

Bref, j’ai adoré cette lecture, c’était agréable à lire, rapide, frais et empli de charme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *