Journal d’un noob, tome 4 : Vrai-guerrier – Cube Kid

Titre: Journal d’un noob, tome 4 : Vrai-guerrier
Auteur: Cube Kid
Éditeur: 404
Nombre de pages: 254
Quatrième de couvertureL’heure est grave pour Minus. Son village fait face à la pire attaque qu’il ait jamais connue. En plus, il doit affronter un de ses camarades et préparer son examen sur la redstone, alors que c’est un noob en la matière ! Lola, génie pour qui ce minerai n’a aucun secret, semble régler le problème. Mais la maladresse de cette nouvelle recrue pourrait bien coûter à Minus la réalisation de son rêve…

Ça y est, enfin mon calvaire va prendre fin !
C’est heureusement le dernier tome de cette saga – vous l’aurez compris, je n’en peux plus de Minus.
Depuis le premier, il a bien évolué, mais pas en mieux selon moi. D’accord, il est plus fort et maîtrise beaucoup de compétences mais il a oublié ses laborieux débuts de noobs et lorsque Lola, la plus nulle des élèves, lui fait promettre de rejoindre son équipe en échange de son aide pour le test redstone, il l’accepte à contrecœur et surtout, il est loin d’être sympa quand il parle d’elle. Surtout que, malgré sa maladresse, elle est gentille et très optimiste : elle me fait un peu penser à Luna Lovegood dans Harry Potter, donc autant dire que je l’aime bien, elle a ajouté une touche de fraîcheur à ce dernier volume.
C’est sûrement pour cela que je l’ai mieux aimé que le trois alors que ça aurait dû être une déception. Je m’explique : la fin du troisième laissait entendre que les élèves pourraient tous choisir la voie de l’Épée et que la prochaine étape serait de rejoindre le château d’Herobrine afin de lui botter les fesses ! Je m’attendais donc à une super bataille, un peu dans le style du deux mais en mieux… ben non. Ce qui occupe les héros du début à la fin, ce sont les tests qui leur permettront d’être dans les cinq premiers au classement, histoire de devenir Capitaine et d’avoir les autres sous sa coupe.
Voilà, c’était passionnant (est-ce utile de préciser que c’est de l’ironie ?) ; quant aux tests, ils sont tous plus nuls les uns que les autres.
Heureusement que Lola était là !

En ce qui concerne les illustrations, il y en a moins et surtout, elles sont de piètres qualités. Un peu dans le genre de celle ci-dessus. Au moins, dans les précédents, on alternait entre dessins nuls, schémas pitoyables et quelques planches sympas qui sont très peu nombreuses dans le quatre.

Bref, ce n’était pas une lecture très concluante, au même niveau que le second. Je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

Challenge - Coupe des 4 maisonsChallenge Coupe des 4 maisons :
Item éphémère: Nargole
lire le premier livre acheté en 2017 – 80 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *