L’île des monstres – Tuutikki Tolonen

Titre: L’île des monstres
Saga: Le monstre nounou, tome 2
Auteur: Tuutikki Tolonen
Éditeur: R – Jeunesse
Nombre de pages:315
Quatrième de couvertureLa petite Mimi a suivi Grah, son ami monstre, dans son monde souterrain. Mais elle a perdu sa trace et la robe de chambre magique ne lui parle plus… Pendant ce temps, Koby et Halley, restés à la surface, cherchent à tout prix le moyen de retrouver leur sœur.
Nos trois héros ne sont pas au bout de leurs surprises : de nombreuses créatures étranges se cachent au centre de la Terre, et toutes ne sont pas aussi gentilles que Grah !
Le deuxième tome d’une série venue de Finlande qui va réchauffer les cœurs, dans la lignée du Monstre poilu et de Roald Dahl.

C’est la suite du monstre nounou. Comme il était disponible à ma médiathèque, je n’ai pas attendu avant de l’emprunter.
Il est dans la lignée du premier, la grosse différence est que cette fois, l’héroïne principale est Mimi.

Rappelons que la fillette de six ans avait suivi les monstres sur les conseils de sa robe de chambre bleue et avait rencontré le gardien. Ce dernier la guide tout au long de l’aventure, à travers des couloirs mais aussi lorsqu’ils se perdent dans les Abîmes.
On a malgré tout encore des nouvelles de Halley et Koby puisque la fillette de 11 ans part à la recherche de sa sœur tandis que le garçon de 9 ans fait des tests avec sa propre robe de chambre rouge.

Une lecture qui reste très gentillette. Je m’attendais à ce que les Abîmes rendent ce roman un brin effrayant ou simplement stressant ce qui aurait rythmé un peu plus la narration. Malheureusement, ce n’était pas le cas. C’était même assez plat comme lecture.
J’ai eu un vague regain d’intérêt quand les héros arrivent enfin sur l’île des monstres, mais on ne voit rien de la maison de Grah… à moins que je ne m’en souvienne déjà plus tellement le passage était court et la description dépouillée. Sur la fin, on découvre également le système de fonctionnement du monde dans lequel vivent les monstres et j’ai bien aimé cette partie, même si c’était trop court.

L’auteur nous offre également des réponses à certaines questions qu’on se posait dans le premier tome, notamment sur l’expérience qui a conduit les monstres chez les enfants… je les ai trouvés un peu tirées par les cheveux. Quant aux autres explications, elle n’étaient pas plus probantes à mes yeux – j’ai relu certains passages plusieurs fois pour être sûre de ne pas avoir loupé un détail crucial aux raisons données, en vain.
Bref, c’est une lecture qui s’est laissée lire, sans plus.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Défense contre les forces du mal : Pitiponk (1ère année) – Un livre où le héros est un enfant (<13 ans) – 10 points

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *