Flying witch, tome 4 – Chihiro Ishizuka

Titre: Flying witch, tome 4
Auteur: Chihiro Ishizuka
Éditeur: Nobi nobi !
Nombre de pages: 156
Quatrième de couverture: Makoto continue de plus belle son apprentissage et son exploration de la région d’Aomori. En vadrouille dans une ville inconnue, sur un escabeau au milieu des pommiers, ou à la plage face à un curieux animal, elle culpabiliserait presque de s’amuser autant. Mais il n’y a rien de mieux qu’une vie bien remplie pour devenir une bonne sorcière !

Ce quatrième tome commence super bien. On retrouve bien entendu Makoto, mais c’est surtout Chito, le chat noir, qu’on revoit bien plus que dans les tomes précédents et ça m’a beaucoup plu, je regrettais tellement qu’on ne voit quasiment plus son familier.
On continue d’alterner entre des moments de vie typiques des mortels et des passages qui plongent en douceur le lecteur dans le monde des sorcières. Comme dans le précédent, l’immersion est très lente, trop pour que ce soit dépaysante. Du coup, mon ressenti reste aussi hésitant que lors de la lecture des tomes précédents : je balance entre frustration parce que ça n’avance pas et apaisement car ce calme omniprésent est malgré tout bien agréable.

Au final, seuls deux chapitres m’ont ennuyée : celui où les héros vont travailler dans le verger de la famille de Kei, et celui où Makoto retrouve sa tutrice pour faire le point sur son apprentissage. C’est un bon score quand on pense qu’il y a six chapitres.
J’ai aimé la quiétude que m’ont procuré les quatre autres récits, que ce soit celui où Makoto coud les manteaux de sorcières, celui où elle cuisine avec Nao ou Kei, ou ceux avec le lapin marin, nouvelle créature magique qui, semblerait-il, devrait rester puisqu’il est encore présent dans les dernières pages.

Même si cette lecture a été plaisante, c’était loin d’être passionnant. J’ai pris du temps pour le lire, principalement parce que je me suis attardée sur les dessins que je trouve toujours aussi beaux.

Challenge Tournoi des 3 Sorciers :
Waddiwasi (Sortilège – 3ème année, revalidation) – Lire trois BD en moins de 24H – 15 points
2/3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *