Flying witch, tome 5 – Chihiro Ishizuka

Titre: Flying witch, tome 5
Auteur: Chihiro Ishizuka
Éditeur: Nobi nobi !
Nombre de pages: 164
Quatrième de couverture: La saison des pluies commence tranquillement à Aomori, mais ne dissuade pas pour autant Makoto et sa famille d’explorer les environs. Au programme : ricochets, pêche miraculeuse et chasse aux créatures magiques ! La jeune sorcière franchit également une étape importante dans sa formation en se voyant confier sa toute première mission officielle ! Bien que celle-ci s’annonce plutôt simple, Makoto va avoir une petite surprise…

C’est toujours très difficile de faire un résumé des Flying Witch : comme pour les tomes précédents, l’auteure a choisi de nous faire partager des tranches de vie de ses héros, sans réelle intrigue pour lier le tout.

Makoto continue de s’améliorer tout doucement en magie, mais c’est vraiment très lent, et souvent trop lent. Dans ce tome, on retrouve tous les personnages rencontrés depuis le début de la saga : Akane, Inukai, Nao, etc. Bien entendu, pas tous dans le même chapitre, c’était très agréable de les côtoyer au fil des pages.
Pour l’instant, je crois que c’est mon tome préféré. Il est tout aussi calme que les autres, mais je l’ai trouvé plus frais et plus intéressants que ce soit les passages (je devrais dire LE passage, il n’y en a qu’un) de vie quotidienne, lorsque Akane les emmène pêcher à la rivière et que Nao leur apprend à faire des ricochets, ou les moments emprunts de magie – la première mission de Makoto en tant que sorcière, son premier sort inventé, la crise de hoquet de Kei… les scènes fantastiques fleurissent tout naturellement et avec beaucoup de douceur, c’est reposant ; dans ce contexte, je trouve presque le dynamisme et la violence de Chinatsu déplacée.

J’ai toujours aimé les dessins de cette saga, mais dans ce tome-ci, je les ai trouvés encore plus beaux, les visages des personnages plus expressifs sans forcément être pus détaillés… Bref, quelque chose s’est passée avec cette lecture et j’ai mieux accroché à ce cinquième tome que j‘ai adoré.J’espère pouvoir emprunter le sixième la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *