Yamada Kun & the 7 witches, tome 05 – Miki Yoshikawa

Titre: Yamada Kun & the 7 witches, tome 05
Auteur: Miki Yoshikawa
Éditeur: Delcourt
Nombre de pages: 192
Quatrième de couverture: Yamada et ses amis s’activent pour prévenir l’incendie qui menace le lycée ! Qui est la dernière personne présente sur les lieux de cet incendie ? Comment changer l’avenir ?
Tout dépendra de la féminité de Yamada !

Le moins qu’on puisse dire, c’est que dans cette saga, ça ne traîne pas. Ça a peut-être pris du temps avant d’arriver à l’explication des 7 witches mais maintenant que c’est fait, on a droit à chaque volume à l’apparition d’une nouvelle sorcière.

À la fin du cinquième, on apprenait, grâce au pouvoir prémonitoire de Maria Sarushima qu’elle et Yamada allaient être accusés à tort de l’incendie de l’Ancien Bâtiment. Les membres du club de paranormal mènent alors l’enquête pour découvrir le vrai responsable de l’histoire. Et pour changer le futur, ils n’ont d’autres choix que de comprendre la manière dont fonctionne le pouvoir de vision.

L’auteur utilise les mêmes astuces narratives que dans les précédents. Ça aurait pu me lasser, mais ce n’est pas le cas, je passe toujours un très bon moment avec cette saga. Les conneries des personnages sont parfois lourdingues, ils foutent un sacré bazar, mais ça me fait malgré tout rire.
J’aime bien la relation que développent progressivement Shiraishi et Yamada : leur complicité est touchante et je me prends à sourire lors des passages calmes d’intimité. Ils ne sont pas très nombreux et perdus au milieu de l’exubérance du club de paranormal, mais c’est cette rareté qui les rend si précieux.

J’ai adoré ce cinquième tome et je lirai volontiers et sans hésitation la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *