Gunnm, tome 2 – Yukito Kishiro

Titre : Gunnm, tome 2
Auteur : Yukito Kishiro
Éditeur : Glénat
Nombre de pages : 199
Quatrième de couvertureAussi hybride que les cyborgs qu’il met en scène, Gunnm mérite le titre d’œuvre somme. En neuf volumes, cette réédition (complétée d’inédits) narre les pérégrinations de Gally, mélange d’essence de femme et de technologie absolue au milieu du monde désaxé d’une décharge futuriste géante.

Ce second tome termine l’opus de Makaku… Et nous laisse entrevoir un personnage important pour l’histoire qui vient de Zalem…. Quand je disais dans ma chronique du premier qu’elle avait une place importante et pas forcément glorieuse dans cette histoire, on commence à l’entrevoir, notamment grâce à Yugo, un nouveau personnage qui rêve d’y vivre.

Ce second tome tourne autour de la relation que Gally entretient avec ce fameux Yugo. J’avoue que j’ai beaucoup de mal avec lui. Je ne l’apprécie pas davantage maintenant qu’il y a 25 ans. D’un, je le trouve aussi égoïste qu’égocentriste et de deux, il est très bête. Son seul but est de monter à Zalem, il ne voit pas plus loin que ça : il aurait la possibilité de vivre chichement dans la décharge, mais il préfère vivre dans la fange et crever de faim là-haut.
Quant à Gally, elle est amoureuse donc elle perd tout bon sens dès qu’il s’agit de lui.

J’ai serré fort les dents et avancé dans ma lecture, parce que je savais comment les choses allaient tourner. Et si vous vous dites que ça ne termine pas bien et que je m’en suis réjouis, vous avez raison. Enfin, ça ne se finit pas aussi mal que ça devrait pour ce second tome, à voir dans le troisième.

J’ai aimé ce volume, mais un peu moins que le premier et c’est principalement dû à la présence de Yugo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *