Klaw, tome 03 : Unions – Antoine Ozanam & Joël Jurion

Titre : Unions
Saga : Klaw, tome 03
Scénario : Antoine Ozanam
Dessins & couleurs : Joël Jurion
Éditeur : Le Lombard
Nombre de pages : 48
Quatrième de couverture : Six ans ont passé depuis qu’Ange Tomassini a du fuir Chicago et les guerres mafieuses impliquant les Dhizhis, ces humains capables de se transformer en animaux du Zodiaque chinois. Six ans pour apprendre à maîtriser le tigre qui est en lui. Et pour mieux préparer le combat qui se trame, véritable apothéose de ce premier cycle haut en couleurs et en rebondissements.

Décidément, plus j’avance dans cette série, mieux je trouve les albums.
À la fin du 2, j’étais dégoûtée par la mort de Dan. Après le décès de son mentor, Ange a fui Chicago et sur les conseils du défunt, il a rejoint un certain Horacio pour terminer son apprentissage. Et on le retrouve après plusieurs années d’entraînement, une ellipse de sept ans.
Je dois dire qu’il n’a pas pris beaucoup de plomb dans la tête, et vivre loin de la ville ne l’a pas aidé.

Il retourne à Chicago et devient le justicier masqué The Klaw. Il cherche son père, mais ne trouve pas l’endroit où il vit dorénavant. Il retrouve d’anciens membres de son entourage :
– Lisa, la jeune fille qu’il aimait et qui a eu une vie misérable
– Franck son meilleur ami de l’époque, qui l’espionnait pour le FBI, il a d’ailleurs continué à travailler pour cette agence gouvernementale.
– Oswald, le policier incompétent qui capture les dizhis et est devenu encore plus taré.

Cette bande-dessinée prend une tournure proches des comics avec ses super-héros, d’ailleurs, l’une des apparences que prend Ange (parce oui, il peut modifier sa physionomie à souhait) ressemble étrangement à Logan dans Wolverine.
Dans les tomes précédents, l’auteur nous a laissé entendre que l’enjeu principal de cette saga était une lutte entre dizhis pour absorber les pouvoirs des autres. Dans ce second tome, Ange entre davantage dans le vif du sujet. Il a absorbé le pouvoir d’Horacio puis de deux autres dizhis.
Et puis, l’héritier du dragon fait son apparition et j’ai été surprise de découvrir son identité – j’avais parié sur Franck… ben non !
J’ai adoré ce troisième tome et je lirai volontiers le prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.