Félin pour l’autre !, tome 2 – Wataru Nadatani

Titre : Félin pour l’autre !, tome 2
Auteur : Wataru Nadatani
Éditeur : Doki Doki
Nombre de pages : 192
Quatrième de couverture : Kensuke Fuji est un amoureux inconditionnel des chats, déterminé à tout savoir sur eux pour les comprendre. Malheureusement, les chats avaient tendance à le fuir … Tout a changé depuis sa rencontre avec Jin Nokoya, un “maître-chat” complètement déjanté, prêt à lui enseigner ses techniques secrètes pour se faire aimer des félins.
Fort de cet engagement aussi délirant qu’improbable, Kensuke s’apprête à affronter un des plus grands défis de sa vie : travailler dans un bar à chats. Parviendra-t-il à gérer 51 chats aux caractères a priori incompatibles ? Mystère et boule de poils !

Bon, comme je l’ai dit pour le tome précédent, je n’ai pas tardé à lire le second pour voir ce que ça donnait. Et ça ne m’a pas convaincue.

Le début annonçait un récit un peu dingue : Yamada se méfie de Jin et le suit afin de découvrir son secret. Il fait partie d’une organisation secrète la WCGF ou un truc du genre, chargée de surveiller les chats de gouttière qui vivent dans tel ou tel quartier : en effet, les félins sont importants puisqu’ils orientent le destin des hommes. À cela s’ajoute l’arrivée de l’ennemie jurée de Jin qui est en désaccord sur la vie parfaite pour les chats (sauvage contre domestique).
Je pensais que ça deviendrait fou… mais non. Une fois cette histoire terminée, ça reprend une tournure normale : Kensuke continue son entraînement et travaille dans un bar à chat.

C’est comme si l’auteur n’osait pas aller jusqu’au bout, et je trouve ça énervant ! C’est un peu contradictoire parce que ça me déplairait que ça parte en sucette et que j’aime bien les passages plus classiques, mais ça me saoule de n’effleurer que la folie de Jin et des membres de son association.

Sans surprise, je me suis ennuyée… probablement plus que dans le premier tome, au point que j’ai mis plus de deux heures à le lire… tout ça parce que je me suis endormie à quatre reprises.
Je n’ai pas aimé cette lecture et je ne lirai pas les prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.