Rose, Niels et le Poupounou dans la jungle – Laurie Cholewa & Mlle Mouns

Titre : Rose, Niels et le Poupounou dans la jungle
Auteur : Laurie Cholewa
Illustrations : Mlle Mouns
Éditeur : Gründ
Nombre de pages : 24
Quatrième de couverture : Plonge dans une jungle magique avec Rose, Niels et leur ourson, Poupounou !
Rose et Niels ne veulent pas aller se coucher. Ils préfèrent s’amuser ! Heureusement, Poupounou a le pouvoir de les emmener où ils souhaitent… Direction la jungle mystérieuse ! ?Au fil des pages, le petit groupe découvre que chaque animal (crocodiles, orangs-outans, pandas, éléphants) est déjà endormi… Chut, pas un bruit, il est temps de rejoindre aussi son lit. ??
Un joli conte sur l’heure du coucher de Laurie Cholewa, qui fera voyager les petits dans la jungle grâce aux grands tableaux de la créatrice Mlle Mouns.

Je tiens avant tout à remercier Masse Critique Babelio ainsi que les éditions Gründ de m’avoir confié ce partenariat.
Si l’habitat des héros est original – une forêt tropicale quand même, c’est pas rien ! -, l’histoire assez classique : une fois la nuit tombée, le doudou Poupounou emmène Rose et Niels en excursion dans la jungle. Ils font le tour des endroits qu’ils affectionnent et rencontrent différents animaux, qui bien sûr sont tous endormis… ou presque.
J’ai lu cette histoire à des enfants de deux ans et demi et ils ont bien aimé : ça a été l’occasion de nommer et de chercher les différentes espèces exotiques qui se cachent dans les décors.

Les illustrations sont superbes : il y a de la végétation partout, jusque dans la chambre des enfants. Ça m’a donné la sensation de respirer, ça faisait autant de bien qu’une après-midi en plein air.
Les animaux sont réussis et super beaux. Je me suis plu à détailler les plumages des perroquets, les pelages des pandas, les écailles des crocodiles ou les plis de la peau des éléphants.
Par contre, je n’ai pas accroché au character design des enfants, ils sont mignons et réalistes mais trop pour un album jeunesse.
Les couleurs s’harmonisent bien et ça rend les paysages encore plus beaux. Je l’ai d’ailleurs relu sans les petits, uniquement pour pouvoir contempler les illustrations.

J’ai bien aimé cette lecture, elle est probablement plus adaptée pour des plus grands, mais ça n’a pas empêché les tout-petits de suivre l’histoire, de poser des questions et de remarquer des détails qui m’avaient échappé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.