Komi cherche ses mots, tome 02 – Tomohito Oda

Titre : Komi cherche ses mots, tome 02
Auteur : Tomohito Oda
Éditeur : Pika (Shônen)
Nombre de pages : 192
Quatrième de couverture : Bien qu’elle fasse tourner toutes les têtes au lycée, Komi est en proie à une terrible anxiété sociale qui la handicape au quotidien dans ses tentatives de communiquer avec les autres. À l’aide de son premier ami, Tadano, elle va tenter petit à petit de développer son cercle d’amis et sa capacité à vaincre son malaise. Elle part ainsi à la rencontre de Yadano la mauvaise perdante, Yamai qui se fait passer pour une fille normale ou encore Nakanaka qui vit dans un autre monde, entre autres condisciples bien loufoques !

Comme j’avais le second tome sous la main, j’en ai donc profité pour le lire dans la foulée, ainsi je ne l’aurais pas pendant des plombes dans ma Pile A Lire.
On continue à suivre la vie lycéenne de Komi, les liens qui l’unissent à Tadano se renforcent, et elle fait de nouvelles rencontres.
Décidément, les élèves de ce lycée sont vraiment barrés.

De nouveaux personnages entrent en scène :
Yadano m’exaspère à constamment être dans la compétition. Heureusement, elle n’est pas là très longtemps. C’est d’autant plus ridicule qu’elle compétitionne toute seule.
Yamai est amoureuse de Komi. C’est une “stalkeuse” professionnelle. Elle fait peur, elle est dangereuse et beaucoup plus malsaine qu’Agari qui joue les petits toutous… le coup du cheveu m’a écœurée. Beurk ! Et ce n’est pas la pire des choses qu’elle fait. Elle ne m’a vraiment pas fait rire.
Nakanaka n’est pas longtemps présente, elle joue un perpétuel jeu de rôle, mais on ne sait pas grand chose sur le personnage. Dommage parce qu’elle était aussi excentrique qu’intéressante.

Bon ben on n’est qu’à 6 amis, ça n’avance pas très vite. Plus que 94 pour que Komi réalise son rêve. Ça risque encore d’être long… et totalement fou. Je me demande ce que l’auteur va encore nous réserver.
Un second tome dans la droite lignée du premier. C’était sympathique et j’ai bien aimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.