Chat de Yakuza, tome 2 – Riddle Kamimura

Titre : Chat de Yakuza, tome 2
Auteur : Riddle Kamimura
Éditeur : Doki Doki (Seinen)
Nombre de pages : 152
Quatrième de couverture : Découvrez la suite des aventures de Sabu, le petit chaton tout mignon, en pension chez un ex-yakuza ! Jin, ex-yakuza, et gérant du café Fluffy, un bar à chiens et à chats, a recueilli Sabu, un petit chaton tout mignon, et l’a intégré à l’équipe de son établissement.Le petit nouveau, comme on l’appelle, est désormais comme un poisson dans l’eau au milieu de ses camarades canins et félins, même s’il a toujours un peu de mal à s’habituer à l’allure de malfrat de son bienfaiteur.Surtout que Sabu reste on ne peut plus méfiant. Pour lui, tout est louche ! À commencer par l’entourage de Jin. A-t-il affaire à un yakuza sans pitié ou à un paisible gérant de café amoureux des animaux ?

Je n’étais pas très motivée pour commencer cette lecture. Comme j’ai lu il y a quelques jours Colocataires à leur manière, j’avais un peu ma dose de chat.
Pourtant, dès que je l’ai commencé, il m’a été impossible de m’arrêter, et ce, malgré l’heure tardive.
Il ne se passe pas grand-chose, mais la sensation de bien-être est tellement prégnante que je n’avais pas envie de quitter le café Fluffy.

Sabu commence à prendre ses marques parmi les pensionnaires de Jin et rencontre les premiers clients. Il essaie de faire son “travail” (manger, dormir et jouer), et il rivalise avec les autres pour être le plus mignon. Puis il copine avec le Boss, ce qui lui permet de pouvoir s’intégrer dans le groupe.

Y a qu’un truc qui m’a saoulée : la réaction de Sabu face au visage terrifiant de yakuza de Jin. Ça le met dans tous ses états. Alors autant je peux comprendre qu’il sursaute au moindre bruit et qu’il ne se sente pas en sécurité dans ces cas-là, autant le fait que ça ne se joue que sur ses grimaces me dérange. Au début c’est drôle, malheureusement ça revient encore et encore, c’est excessif et pénible à la longue. En fait, c’est surtout que ça faisait tâche au milieu de cette ambiance presque paisible.

À part ça, j’ai passé un bon moment et j’ai bien aimé cette lecture.
Les dessins sont sympathiques, j’apprécie le character design. Les décors sont minimalistes, mais ça passe bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.