Dahliya, artisane magicienne, tome 3 – Hisaya Amagishi & Megumi Sumikawa

Titre : Dahliya, artisane magicienne, tome 3
Auteur : Megumi Sumikawa
D’après le roman de : Hisaya Amagishi
Éditeur : Komikku
Nombre de pages : 208
Quatrième de couverture : Depuis sa plus tendre enfance, la jeune Dahliya a appris la magie auprès de son père et elle peut fabriquer de nombreux objets magiques grâce à des gems : des épées, des protections contre les slime ou encore des verres enchantés. Ainsi, lorsqu’elle se réincarne dans un monde fantasy et se retrouve à travailler dans un salon de coiffure pas comme les autres, elle est fin prête à utiliser ses talents ! Une aventure incroyable commence !

Début du mois, quand je suis allée à la médiathèque, j’ai trouvé les troisième et quatrième tomes de Dahliya artisane magicienne et, malgré une déception pour le second tome, je n’ai pas hésité à les emprunté.

Dahliya continue à améliorer ses objets magiques avec l’aide de Wolf. Dans ce troisième tome, on suit sur le terrain la troupe des armures écarlates dont fait partie Wolf. C’était intéressant de voir à quoi ces soldats sont confrontés.
On a également un début de conclusion aux fiançailles rompues de Dahliya et Tobias par le biais de la réaction de la famille de l’artisan magicien. À voir ce qu’il se passera dans les prochains tomes.

Le caractère des personnages est cohérent avec les précédents tomes. La seule chose qui m’a saoulée c’est leur politesse extrême. Habituellement, ça ne me dérange pas, mais là, c’est trop ! Le refus catégorique de Dahliya pour tout ce qui est cadeau est compréhensible, mais sa réaction est excessive, c’en est presque lassant.
J’ai bien aimé l’ambiance qui se dégageait de l’histoire. C’était détendu : il y a bon nombre de repas pris en discutant des améliorations possibles sur les objets enchantés. Les héros prennent leur temps et du plaisir, ça se ressent et c’est contagieux.

Les dessins sont tout aussi beaux que les précédents. Dommage qu’il y ait peu de grandes planches. Les scènes de combat m’ont impressionnée, je ne m’attendais pas à ce que ce soit si réussi ; j’ai pris beaucoup de plaisir à m’attarder sur les illustrations.
J’ai bien aimé ce troisième tome et je lirai volontiers le prochain tome avant la fin du mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.