Blood Song, tome 1 : La voix du sang – Anthony Ryan

La voix du sang - Blood Song 1 - Anthony RyanTitre: La voix du sang
Saga: Blood Song, tome 1
Auteur: Anthony Ryan
Éditeur: Bragelonne
Nombre de pages: 665
Résumé:
Vaelin n’a que dix ans quand son père, le Seigneur de Guerre du roi, l’abandonne au pied de la grille d’entrée du Sixième Ordre. Cette commanderie éduque les frères qui sont de toutes les batailles. Vaelin y découvrira la vie austère, solitaire et dangereuse d’un combattant de la Foi, qui n’a désormais plus d’autre famille que l’Ordre. S’il voue une haine farouche à son père, cet homme qui l’a dépossédé de son droit de naissance, et chérit le souvenir de sa mère, Vaelin apprendra au gré de son noviciat que les apparences peuvent s’avérer trompeuses. De révélations en révélations, une seule vérité se fait jour : Vaelin Al Sorna est promis à un grand destin. Un destin qui risque fort de bouleverser le Royaume et, par-delà, le monde.

 Je tenais tout d’abord à remercier le site Babelio et leur Opération Masse Critique ainsi que les éditions Bragelonne pour m’avoir permis de découvrir en avant-première cette passionnante épopée. En effet, il ne doit sortir que le 18 juin.

Commençons par le commencement : lorsque j’ai reçu ce partenariat, j’ai un peu été déçue par la couverture. Je pensais recevoir la couverture initiale (cf ci-dessous) que je trouve quand même jolie même si en la voyant, je ne peux m’empêcher de penser à Assassin’s Creed, or j’ai reçu celle ci-dessus des épreuves non corrigées qui, admettons-le, n’est quand même pas terrible, j’aurai apprécié une réminiscence de la couverture originale, même si, ça a eu des bons côtés : pour le coup, j’ai pu imaginer le personnage principal sans interférences.

Le livre se compose en 5 parties:
– les deux premières où l’on retrouve Vaelin, dès son arrivée au Sixième Ordre jusqu’à la fin de son apprentissage. J’ai eu un gros coup de cœur pour ces parties-là. On découvre progressivement l’univers que l’auteur a créé, la plongée se fait tout en douceur et je me suis laissée volontiers guider.
La voix du sang, tome 1 - Anthony Ryan– la troisième : le héros et ses compagnons d’arme sont devenus à part entière frères de l’Ordre, reçoivent leur première mission avec le revers de la médaille que cela comporte. J’ai un peu moins aimé cette partie-là, surtout les premiers chapitres, en fait: on les rejoint après une ellipse de 6 mois, j’ai trouvé la coupure trop abrupte mais la fin que j’ai adoré rattrape largement.
– la quatrième est sûrement la plus épique, la guerre étant lancée ; dès le début, on est plongé dans des affrontements guerriers mais étrangement, ça m’a ennuyée principalement parce qu’on suit sans suivre Vaelin et ses frères, j’ai trouvé cela bien trop impersonnel. C’est certes pas très long, l’équivalent de 2-3 chapitres, mais c’était suffisant pour que j’ai, par la suite, du mal à me replonger dans l’histoire ; du coup, même si le reste de cette partie était sympa finalement, ça m’a un peu gâché le plaisir.
– la cinquième est un épilogue : le dernier Témoignage de Verniers est la suite directe du prologue et son premier et ultime chapitre clôt la majorité des questions qu’on pouvait se poser. Du coup, j’ai terminé le livre sereinement et j’ai adoré cela.

Ce qui m’a le plus déplu, c’est sûrement les Témoignages de Verniers. Ils servent d’introduction à chaque partie et content des événements qui sont sensés être sus de tous, or, le lecteur ne les connait pas. Du coup, je pense que l’auteur m’a perdu dans ces moments-là : si le premier m’a vaguement donné l’envie d’en savoir plus, tous m’ont laissé un arrière goût de frustration assez désagréable.
Le nom des personnages m’a posé problème. Ils sont assez nombreux surtout au début et on a droit une ou deux fois à leur nom et prénom puis pendant des pages, on ne retrouve que leur prénom jusqu’au moment ou seuls les noms sont prononcés… Euh… ok, mais c’est lequel, ça ? Finalement, il n’y a que le héros dont on retrouve régulièrement la totalité du nom: Vaelin Al Sorna, alors que lui, c’est bon, on maîtrise.

Cette lecture fait partie de ce que j’appelle les lecture-marathon : en très peu de pages (665, c’est pas énorme quand même), il se passe énormément de choses ; à chaque chapitre terminé, je me suis sentie aussi malmenée qu’essoufflée ; j’y retrouve bon nombre de scènes entêtantes auxquelles je pense rien qu’à l’évocation de ce tome. Un peu comme après mes lectures de Kushiel ou Le Trône de Fer.

J’ai adoré cette lecture. Malgré quelques erreurs de frappe et la petite longueur de la quatrième partie, je garde un excellent souvenir d’un certain nombre de scènes. Je suis contente de l’avoir terminé – ça me permet de souffler – mais en même temps, c’est frustrant que ce soit déjà fini, j’aurai bien lu quelques centaines de pages de plus. Lorsque le 2 sortira, il faudra absolument que je me le procure.

3 réflexions sur « Blood Song, tome 1 : La voix du sang – Anthony Ryan »

  1. Le résumé me donne vraiment envie, et ton avis aussi! Malheureusement, j’ai été globalement assez déçue par les publications Bragelonne (je ne suis jamais tombée sur un titre qui m’enchante) donc je me tâte de le lire :/

  2. C’est vrai que les passages “témoignages” sont assez frustrants et coupent vraiment le rythme de l’histoire.
    J’espère vraiment que le tome 2 ne tardera pas trop à sortir en VF, sinon on risque d’avoir du mal avec les nombreux personnages.
    Bonne soirée!

  3. @AnGee : j’avoue que j’ai beaucoup de Bragelonne à la maison, mais j’en ai peu lu et comme toi, j’ai été plutôt déçue mais celui-là m’a vraiment plu ^_^
    A la limite, essaie-le si tu le trouves à la bibliothèque et si tu as un peu de temps :p

    @Mara: voui, pourvu qu’il sorte rapidement… mais il y a peu de chance, sachant que le premier est sorti en janvier 2012 et qu’il ne sort en France qu’en 2014… On verra ^_^
    Bonne soirée à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *