Princesses du Monde – Katell Goyer & Misstigri

Titre: Princesses du Monde
Auteur: Katell Goyer
Illustratrice: Misstigri
Éditeur: Auzou
Nombre de pages: 26
Quatrième de couvertureLes princesses du monde se sont réunies pour nous entraîner dans un merveilleux voyage. Découvrez leur histoire et partez avec elles à la rencontre de lointaines contrées pleines de rêves…

Ça fait longtemps que je zieute cet album dans la bibliothèque de ma fille. Je trouvais les dessins splendides quant au texte, je le trouvais un peu court, seulement sur une page, du coup, ça m’a un peu retenue. Finalement, la fillette que je garde tenait absolument à ce que je le lui lise, on s’est donc lancé cette semaine et j’en suis ravie parce que ça a été une agréable surprise.

On découvre l’histoire de douze princesses : Rosette (princesse française), Sorenza (princesse italienne), Natasha (princesse russe), Aiko (princesse japonaise), Li Chaowei (princesse chinoise), Sanyogita (princesse indienne), Shéhérazade (princesse d’Orient), Neferou-Râ (princesse égyptienne), Rehani (princesse africaine), Nayeli (princesse inca), Taia (princesse tahitienne), Ozalee (princesse amérindienne), Nukka (princesse inuit) et Oihana (princesse espagnole).
J’ignore si  les contes existent réellement sauf bien sûr celui de Shéhérazade. En tout cas, s’ils sont inventés, chapeau à l’auteur – ils sont variés et intéressants -, et s’ils existent déjà, elle a réussi à les rendre concis et cohérents, l’essentiel étant dit – je redoutais qu’il manque la moitié.

Quant aux illustrations, je ne vous fais pas de dessins, elles sont juste superbes : colorées à souhait, avec le sens du détail ; même si, petit bémol en ce qui me concerne : je trouve que les princesses se ressemblent toutes un peu et on ne les distingue réellement que par leur couleur de leur peau, leur maquillage, leur coiffure ou leur tenue vestimentaire.
Ça n’enlevait en rien le plaisir des yeux et me poussait à chercher la petite touche différente sur chaque planche.

J’ai adoré cet album, c’était une bonne surprise. Par contre, on a la version poche et c’est bien dommage, ça aurait été un plus d’avoir le grand format :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *