The Promised Neverland, tome 10 – Kaiu Shirai & Posuka Demizu

Titre : The Promised Neverland, tome 10
Saga : The Promised Neverland
Auteur : Kaiu Shirai
Illustrateur : Posuka Demizu
Éditeur : KAZE
Nombre de pages : 191
Quatrième de couverture : Au cœur de Goldy Pond, les chasseurs sont devenus des proies ! Menés par Emma et Lucas, les enfants traquent désormais les démons sur leurs terres… Luce et Nouma éliminés, il reste encore trois braconniers à abattre, et pas des moindres : Nouth, enragé par la mort de sa compagne, lord Bayon, le maître des lieux… et le plus terrifiant de tous, le grand-duc Leuvis ! Emma parviendra-t-elle à retenir ce dernier jusqu’à l’arrivée de ses camarades ?

Dans le tome précédent, le groupe de Goldy Pond ont combattu cinq démons. Ils ont vaincu sans problèmes Luce et ses rabatteurs… leur plan a parfaitement fonctionné ; en même temps, ce n’était pas particulièrement difficile, il était le plus faible.
Ils ont également réussi à surprendre Nouth et Nouma, cette dernière a été éliminée ce qui affecte son partenaire. Ainsi, il est une cible facile…. ou pas.
Les choses se corsent d’autant que lord Bayon a anticipé tous les coups de ses adversaires.

Le gros point fort de ce tome est qu’on découvre au fur et à mesure des pages le plan initial que Lucas a mis au point en 13 ans, plan qui est malheureusement déjoué par les monstres – heureusement, si tout avait marche sans accrocs, j’aurais presque été déçue. Du coup, nos héros doivent improviser et on voit tout leur génie et surtout celui du scenario.

J’avoue que le début du dixième tome m’a un peu refroidie : à la fin du 9, j’étais sur des charbons ardents et là, ça se calme d’un coup, une sensation probablement due à une recrudescence de blabla inutile… la douche froide. Puis ça remonte progressivement jusqu’aux dernières pages où commence le combat contre le grand-duc Leuvis.
Le moment le plus enthousiasmant était bien sûr l’arrivée inopinée de renforts. Enfin !
Depuis le neuvième volume, j’essaie de déterminer quel est le rôle d’Adam dans l’histoire : rôle actuel, mais surtout futur. Peut-être est-il juste le lien avec la nouvelle ferme que je soupçonne d’abriter un labo d’expérimentation ? L’avenir nous le dira.

J’ai adoré ce dixième tome et je vais profiter de mon dimanche pour lire le onzième oui ma chronique a été publiée mardi, mais je l’ai lu dimanche).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *