L’Éden des Sorcières, tome 2 – Yumeji

Titre : L’Éden des Sorcières, tome 2
Auteur : Yumeji
Éditeur : Ki-oon
Nombre de pages : 197
Quatrième de couverture : La jeune Pilly s’est lancée sur les routes en compagnie du loup Oak… seulement, elle n’est pas habituée au monde extérieur ni à parcourir de longues distances. Sa fatigue a bien vite raison d’elle : elle finit par se blesser en dégringolant d’une pente rocailleuse !
Heureusement, un garçon du nom de Bowei la trouve et la ramène chez lui pour la soigner. Mais l’arrivée de la demoiselle attise la méfiance des autres villageois, qui devinent rapidement sa vraie nature et veulent la livrer à la capitale ! Elle s’échappe de justesse grâce à son sauveur, avant de rencontrer Laminala, elle aussi sorcière itinérante…

Comme prévu, j’ai réussi à consacrer du temps pour ce second tome et j’ai pu le lire d’une traite. C’était chouette.

Pilly poursuit sa quête : trouver l’éden, accompagnée et protégée par Oak.
Elle rencontre une autre sorcière du nom de Laminala qui est sur les routes depuis longtemps. Elles sympathisent et la nouvelle venue lui apprend à survivre dans ce monde désertique.
Quand elles se séparent, notre héroïne et son compagnon suivent les voix des amurds et espèrent ainsi croiser d’autres sorcières susceptibles de connaître le chemin vers l’éden.

Dans ce second tome, apparaissent de nouveaux personnages :
Laminala m’a beaucoup plu. Elle est attachante. Elle est vive et pousse Pilly à dépasser ses limites, j’ai apprécié ça.
– les sorcières du hameau caché et surtout le petite Hina. La fillette m’a fait grincer des dents… ses colères grrrr ! Trop proche de mes journées de travail pour que je sois zen quand elle pique une crise, surtout que les conséquences sont terribles.

La relation entre Pilly et Oak évolue lentement, donc c’est agréable, ça nous laisse le temps de nous y faire et de trouver cela touchant. Et a priori, on n’est pas au bout de nos surprises.
J’ai pris autant de plaisir à contempler les vignettes que pour le premier tome, mais j’étais tellement pressée de découvrir ce que l’auteur nous réservait que je ne me suis pas attardée.

Finalement, j’ai presque préféré ce second volume qui est également un coup de cœur. Maintenant, il va falloir que je patiente encore deux bons mois avant la sortie du trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.