Mon Lave-vaisselle

En ce jour de fête nationale, certains vous feront un topo sur les festivités du jour, moi non (je préfère le faire demain, avec un jour de retard, pour pas changer ^^!!!!)

Warf arf arf!

Non, je ne pète pas ma pile! C’est la joie! Pour mon anniversaire (qui oui, je sais, ne sera que dans près de 3 semaines), ma môman chérie m’a offert un lave-vaisselle! Yeahhh! Et j’en suis trop contente! C’est un gain de temps faramineux! Dans une journée, je dois bien gagner dans les quarante minutes! C’est du temps que j’avais prévu de gagner pour jouer le soir avec les autres… Mais, cela a quelque peu changé… Bon, d’accord, je me connecte 30 minutes plus tôt, ce qui est quand même bien, mais surtout, je fais quelque chose que je ne prenais plus le temps de faire, puisque la vaisselle me bouffait de nombreuses minutes, et c’est de lire des histoires aux enfants avant de les coucher. Une ou deux histoires, cela dépends de leur longueur. En tout cas, c’est du temps que j’ai gagné pour eux, que je passe avec eux, des moments qui me manquaient et que je n’échangerais pour rien au monde!

Et je dois bien avouer que depuis que je l’ai, j’ai gagné en tranquillité, je me sens moins pressée par tout, je suis plus patiente même avec les enfants… Je suis heureuse et épanouie… C’est fou ce qu’un petit rien peut faire beaucoup, parfois ^^

Chaleur

Avec le beau temps de ces derniers jours, je n’ai pas vraiment eu le temps d’écrire ni de mettre à jour mon site. Aujourd’hui qu’il y a de l’orage, et que nous ne bougeons pas de la journée, je peux en profiter pour conter nos aventures et mésaventures de ces deux derniers jours!

Lundi, le soleil a accompagné notre escapade en train jusqu’à Barr. Là-bas, on en a profité pour passer du temps en famille, les enfants étaient ensemble, ce qui ne sera pas beaucoup le cas en ce mois de juillet où chacun part à droite et à gauche, comme c’est souvent le cas pendant les grandes vacances. Les petiots ont été super sages en train, et n’ont pas râlé quand il a fallu marché l’avenue des Vosges jusque chez mamie, et c’est pénible vue comme ça monte. Une fois là-haut, ils ont été relativement sages et nous ont laissé papoter entre adultes. Le repas était comme à chaque fois excellent. Et l’après-midi, on a fait une petite ballade d’une demie-heure dans les vignes jusqu’à un petit parc à Mittelbergheim qui avait au moins le mérite d’être ombragé. Si l’aller s’est bien passé, au retour, les petits se sont disputés et ont fini par faire deux clans: Mathias et Cassandre contre l’injustice de la situation et le reste du monde… Des gamineries… ça m’étonne toujours de voir à quel point les gosses peuvent être méchants entre eux, et ce, peu importe l’âge. Je devrais y être habituée, ça fait déjà quelques années que mes enfants fréquentent l’école, mais non, je n’arrive pas à m’y faire!  Une fois rentrés, tout était oublié et l’après-midi s’est fini agréablement quand même et c’est bien l’essentiel.

Hier, on a profité de la chaleur excessive pour aller se baigner au lac Achard. J’ai voulu faire le choses bien, et on est parti tôt, on a cessé toutes nos activités pour décoller à 14h30 et profiter du soleil descendant, parce que s’il a fait clair toute la journée, vers 14h, le ciel a commencé à s’assombrir. Nous sommes quand même parti, la bouche en cœur, heureux de pouvoir changer d’air et de se donner des allures de vacances. Eh ben, j’aurai mieux fait de m’écouter et de partir une demie-heure plus tard… Le bus est arrivé à l’heure, pas de soucis jusque là, on y est monté, au bout d’un moment, une alarme s’y est déclenchée, et le chauffeur nous a demandé de descendre pour attendre le prochain, ce qu’on a fait à l’arrêt demandé, seulement, c’était une grande place, sans aucun ombrage, en plein soleil (parce que dans cette partie de la ville, il y avait grand soleil). Donc on a patienté 15 minutes pour le prochain bus qui avait du retard, et une fois là, le chauffeur fait descendre tous ses voyageurs… même problème que pour le précédent! Super! Donc on a attendu comme des cons, il y avait des femmes enceintes, de jeunes  enfants, des personnes âgées, et ça n’a posé de problème à personne de nous laisser cuire là plus d’une demie heure! Ma chance légendaire avait encore frappé! J’avais trop les nerfs, et j’ai bien failli rentrer, mais les enfants avaient tellement hâte de pouvoir aller au lac Achard que je me suis résignée à prendre mon mal en patience…

Et j’ai bien fait. une fois là-bas, c’était génial. Les petiots étaient super contents, on a pu se rafraîchir dans une eau un peu froide au début, mais par la suite, ça allait, on a joué dans le sable, j’ai fait plongé les monstres en me faisant mal au passage, on s’est aspergé d’eau, s’est coursé dans la flotte! Un pur moment de bonheur, même si Cassandre a souvent eu froid, et que j’ai souvent dû la faire sortir pour la réchauffer laissant Mathias dépité tout seul dans le lac! A part ce petit bémol, c’était vraiment bien. J’espère que la semaine prochaine, il fera beau histoire qu’on puisse y retourner et passer le temps de la même façon!

Kung Fu Panda 2

Nous revenons du cinéma où nous avons pu y voir Kung Fu Panda 2. Si nous y sommes entrés avec le soleil, la chaleur et le sourire, nous en sommes ressortis avec la  pluie, 10° de moins et toujours le sourire qui est vite parti à mesure que l’on se soit fait saucé. Mais bon, ce n’est qu’un détail! Qu’en est-il du film? Eh bien, on a vraiment bien apprécié. Certes, ce n’est pas la grosse surprise que nous a révélé le premier, il n’est certes pas aussi drôle, pourtant on a passé un bon moment, et les enfants ont adoré, et c’est bien l’essentiel! Même s’il est moins bien que le premier (oui, cette sale manie de toujours comparer aux premiers ! et pourquoi ai-je l’impression de me répéter ?… peut-être parce que je me répète en fait !), il est malgré tout drôle, un peu moins topissime avec beaucoup moins de topissitude, mais l’action compense largement ce bémol: pour dire, on n’a pas le temps de se reposer, on est tout le temps sur la brèche, et quand on sort de la séance de ciné, on est épuisé à la place des protagonistes. Bref, un bilan court (autant que les autres en fait !) mais positif !

Synopsis: Le rêve de Po s’est réalisé. Il est devenu le Guerrier Dragon, qui protège la Vallée de la Paix avec ses amis les Cinq Cyclones : Tigresse, Grue, Mante, Vipère et Singe. Mais cette vie topissime est menacée par un nouvel ennemi, décidé à conquérir la Chine et anéantir le kung-fu à l’aide d’une arme secrète et indestructible. Comment Po pourra-t-il triompher d’une arme plus forte que le kung-fu ? Il devra se tourner vers son passé et découvrir le secret de ses mystérieuses origines. Alors seulement, il pourra libérer la force nécessaire pour vaincre.


Vacances douloureuses

Ça y est, c’est les vacances, les grandes vacances ! Les petits en sont tout contents, même si avant ce matin, ils n’ont pas vraiment pu e profiter. Mais aujourd’hui, c’est chose faite: grasse mat’, dessin animés à la télé et surtout, pouvoir rester en pyjama toute la journée sans avoir à s’habiller vite, stresser, et partir en trombe. Bref, une journée bien calme qui s’annonce. Malheureusement, il y a peu de chances qu’on aille au parc puisqu’on attends une livraison, c’est bien dommage, mais moi, ça me permettra de me poser un peu, ce qui n’est pas plus mal. Mais ce n’est pas pour autant qu’on va perdre les bonnes habitudes, là, je vais bientôt arrêter d’écrire et faire venir les petiots: pendant que le grand s’exercera à l’écriture, la petiote fera avec moi son cahier de vacances, et une fois ces deux activités finies, je m’occuperai du grand et de son cahier de vacances à lui. Ce qui est sympa, c’est que ce sont des mini jeux, je n’ai pas le souvenir que les nôtres aient un jour été si ludiques, enfin, on ne va pas s’en plaindre, hein! 😛

En tout cas, j’ai hâte d’être à cet aprem’, rester tranquille, ne rien faire si ce n’est se reposer et espérer que mon épaule aille mieux, ce qui est assez mal barré, j’ai l’impression. Depuis un moment, depuis que mon dos va nettement mieux en fait, cette douleur au trapèze droit persiste, sachant qu’à la base, je suis quand même allé voir un kiné pour cette douloureuse raideur, on pensait que le problème venait des cervicales, que nenni. Le soucis vient bien du trapèze qui fait n’importe quoi, se contracte comme il veut et sans raison et pousse l’épaule et les muscles du bras… Ça me saoule ! Un côté va mieux, l’autre défaille, et si la douleur persiste, c’est moi qui vais défaillir ! J’ai envie d’hurler ! Envie de tout casser ! Ressentir une douleur vive au lieu de cette atroce, cuisante et lancinante souffrance ! J’ai même du mal à bouger par moment le bras droit, à écrire ou taper vite sur mon clavier… Alors je traine, je tourne en rond et j’attends… que vendredi vienne, que ma prochaine séance de kiné arrive et réussisse enfin à rendre mes muscles moins raides. Ah… le décontractant musculaire semble faire effet, la douleur diminue, je retrouve la vélocité de mes doigts, ou presque… Profitons-en pour faire des trucs avec les petiots !

Réaménagement de chambre

Pfiou! ces derniers temps, je n’ai pas beaucoup de temps pour moi ni même pour écrire. Là, j’ai enfin quelques secondes pour souffler alors j’en profite pour blablater un peu. La semaine dernière, j’ai passé tout mon temps à vider la chambre, à la ranger, à trier les jouets. 11h de taf sur 48h, et je ne compte pas dedans les repas et le ménage habituel. Donc après trois longues journées de préparation, il ne nous a fallu qu’une après-midi pour tout déplacer, réaménager et monter le lit mezzanine qu’on a acheté pour le petit. D’ailleurs, un grand merci à Mass qui nous a beaucoup aidé et qui avec le matériel utile et nécessaire au montage de meuble, a rendu la tache plus aisée et surtout plus rapide. Bref, la chambre est métamorphosée, et parait maintenant beaucoup plus grande, elle est rangée (ou presque, on va dire la majorité du temps, et avec leurs nombreux jouets, pas non plus évident) et c’est un vrai plaisir d’y être.

Même les enfants en sont contents, ils y passent beaucoup de temps, ne rechignent plus à ranger et ont la place nécessaire à leurs jeux, même si pour le grand qui passe beaucoup de temps à lire, cela ne lui est plus vraiment utile, enfin, sauf s’il se décide à faire un grand train. En tout cas, son lit a l’avantage que, maintenant, si sa sœur l’embête trop comme c’est le cas ces derniers jours, il a au moins un havre de paix où s’abriter puisqu’elle n’a pas le droit de monter, et jusqu’à présent, à moins qu’elle n’ait réussi à passer notre vigilance, elle a respecté les règles et n’est pas montée seule ni même avec Mathias.

En tout cas, j’espère que maintenant, même si les grandes vacances arrivent à grand pas, j’arriverai à nouveau à écrire et à remplir ce blog de toutes les choses intéressantes ou totalement inintéressantes avec lesquelles je vous abreuve.