Olive et Tom

Chaque midi à 13h10, dans l’émission pour enfants: Midi les Zouzous, on a droit au manga Olive et Tom et bon sang, le coup de vieux que je prends à chaque épisode! Le générique est très différent, même si la chanson est la même.

Les voix françaises et les noms des personnages francisés sont ridiculement les même. Et tous les midis, je pleure. C’est nul! Bordel, ce que c’est nul! Le petit adore, mais moi, j’ai beaucoup de mal. Je me demande encore comment j’ai pu autant aimer ça quand j’étais jeune… Et quand je pense qu’on passait tout notre temps au téléphone avec ma meilleure amie à en parler, qu’on a pas dû loupé un seul épisode… Mais comme dis, l’essentiel est quand même que ça plaise aux enfants, et les garçons sont super contents d’avoir un dessin animé sur le foot, après tout, depuis l’académie des champions, je crois bien que plus aucun n’est passé à la télé, si?

Résumé: Olivier Atton arrive dans une nouvelle ville. Son rêve est de partir au Brésil, patrie du football et de devenir le meilleur footballeur mondial. Là, il rencontre Roberto, joueur brésilien super connu, rejoint l’équipe des Newpie ou il se fait de nombreux amis et affronte Thomas Price avec qui il liera des liens d’amitié.

Pas de jouets à l’école!

Voilà, ch’uis saoulée! Je ne comprends pas comment les parents peuvent laisser systématiquement leurs gamins amener des jouets à l’école, surtout à la maternelle! C’est pas comme s’il n’y avait pas de jouet là-bas! Non, ça doit pas suffire au lieu de ça, ils ramènent des bijoux, des pet shops, plein de petites merdes qui créer plein d’histoires! Et après, faut fouiller nos gosses, récupérer les jouets, courir après les gosses qui ont ramené ces foutus trucs! Sans compter que ça créé des disputes avec nos propres gamins et faut gérer leur mauvaise humeur parce qu’on a rendu le jouet! Comme si on n’avait pas d’autres choses à faire! Sérieusement, ça m’énerve! J’interdis aux miens d’en ramener, je tolérais vaguement en première année de maternelle UN doudou et encore seulement les après-midi lors des siestes, mais je ne comprends pas qu’en moyenne section, les parents laissent leurs enfants ramener des jouets! Mais ça doit être normal, ils ne vont pas à l’école pour apprendre, du tout, c’est pas le but, ils y vont pour se battre, pour se disputer, pour tomber malade! Et je ne comprends pas davantage que les maîtresses ne demandent pas aux parents de ne plus laisser les gosses en ramener! Donc voilà, ça m’énerve, et d’autant plus que la journée avait relativement bien commencé et que j’étais de bon poil, maintenant, c’est fichu! Grrrrrr!

Un Monstre à Paris

Il était temps que je fasse un article sur ce film d’animation que j’ai trouvé génial. Je le mettrais au même niveau que Raiponce – et c’est dire, j’avais tant aimé le dernier Disney. Et je ne suis pas la seule, pour ma petite fille, c’est pareil, elle a adoré, ne cesse de m’en parler et durant tout le film elle n’a pas demandé une seule fois quand est-ce que ça finissait, ce qui est rare. Pour le grand, c’est plus dur de savoir, il en a peu parlé et affirme qu’il a aimé, mais je ne sais pas trop. En ce qui concerne l’histoire, elle est vraiment sympathique, les personnages sont attachants et pas trop tête-à-claque. L’ambiance, excellente: les scènes de nuit, surtout au début, font un peu peur et sont étonnamment sombres; les scènes de jours sont très claires et pastelles, elles font très dessins issus de Montmartre, donc très parisiens; et l’ambiance générale est stressante surtout lors de la course-poursuite finale, mais ça ne rend le film que mieux. Un bilan plus que positif! A voir absolument.

Synopsis: Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable… Et si la meilleure cachette était sous les feux de “L’Oiseau Rare”, un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ?

Les chevaliers de Baphomet 3 – Le manuscrit de Voynich

Ça y est, après moult années, je me suis enfin remis aux jeu vidéo solo, et quoi de mieux pour reprendre que de commencer par les Chevaliers de Baphomet 3? Donc en quelque chose comme 4 jours, je l’ai torché. Au début, j’ai vachement galéré au niveau des manipulations, il diffère grandement, beaucoup trop même des premiers, c’est plus vraiment un click-and-play pour moi, et je trouve ça dommage, tout comme le fait qu’il soit passé en 3D et plus en 2D, je trouve vraiment ça tristounet. Ça perd vachement de son charme. Bon, heureusement, les voix des personnages et leurs intonations sont les même, mais malgré cela, j’ai quand même eu pas mal de difficulté à m’y faire. J’ai même un temps coupé les voix (raaahhhh! quelle erreur!) et le jeu en a perdu toute sa saveur. Mais très vite, je me suis rendue compte de mon erreur, et j’ai rectifié le tir. J’ai fini par bien m’amuser, même si certaines scènes à la Tombraider m’ont un peu gavé. Donc quand même pas mal de points négatifs, mais vue qu’au final, j’ai bien ri, l’honneur est sauf comme qui dirait! Et comme dit mon fils: “Maman, Georges, il troooop drôle!”

Synopsis: Que contient ce mystérieux manuscrit?
Combien sont morts pour le savoir?
Jusqu’à présent, aucun spécialiste n’avait réussi
à percer son secret, mais le fallait-il vraiment?
Découvrez son contenu à travers cette aventure passionnante et surmontez le danger imminent en faisant face au Mal.
Aidez Georges et Nico à résoudre cette énigme historique, dans le monde entier (Paris, Prague, Congo, etc…)

Inscription aux farfadets

Ça y est, après des semaines de recherches, j’ai enfin réussi à retrouver -rapidement cette fois- des informations quant aux compagnies scouts du territoires. Hier, il y a eu la première réunion d’information des Farfadets. Pour le moment, ils ne sont pas très nombreux, seulement 3 -un quatrième se joindra à eux à la prochaine séance- mais ça ne les a pas empêché de bien s’amuser. Ils ont tous 7 ans et demi et ne pourront être louveteaux que l’an prochain. Hormis un petit problème d’information, je pense que ce qui arrête les parents est que pour cette section du scoutisme, il n’y a pas vraiment d’animateur, ce sont les parents qui à tour de rôle accompagne un farfadulte. Personnellement, je trouve le principe sympa, ça permet pour un début de faire entrer les enfants tout doucement dans le monde du scoutisme et pour les parents, ça permet de s’investir un peu et de continuer à faire encore un temps parti de leur monde. De plus, ce n’est pas très contraignant: une réunion par mois, c’est bien. En tout cas, moi, ça me va bien. Après, c’est sûr que du camping ou certaines activités dépendront de l’envie des parents, mais en ce qui me concerne, ça m’irait bien de retourner camper un week-end avec les petits. J’ai plus été depuis plus de vingt ans, mais pourquoi pas! ^^
Enfin, on verra bien comment les choses se goupillent. J’attends un mail de la farfadulte pour voir comment on organise la prochaine réunion. En attendant, je vais tout doucement lire les documents qu’on m’a donné. Quant à Mathias, alors qu’il était tellement anxieux à l’idée de ne connaître personne, maintenant, il a vraiment hâte d’y retourner. Pendant qu’on discutait entre parents, les enfants ont fait des maracas avec des bouteilles en plastique, puis ont joué un peu dans les locaux. C’était amusant de voir le petit demander aux responsable: “et là? y a quoi? et cette porte, elle mène où? etc…” En tout cas, c’était pour eux l’occasion de se découvrir et de nouer des liens dès le début de l’année ^^