Kerity, la maison des contes

Avant-hier soir, nous avons regardé un dessin animé français dont j’avais entendu beaucoup de bien: Kerity, la maison des contes (et que j’avais offert au petit pour la saint valentin :p). Et… Waouh! J’ai vraiment été enchantée (c’est le cas de le dire :p) Je n’aime pas trop le character design des personnages, mais les décors et l’animation sont absolument géniaux, et en fin de compte, les personnages et leur dégaine étrange se fondent merveilleusement dans le paysage. De plus, je trouve les musiques vraiment jolies et elles se mêlent à merveille à l’histoire. Bref, le scénario est vraiment sympathique, les personnages sont attachants et cette merveilleuse fable qu’est Kerity parle aux enfants autant qu’aux adultes. bref, ça m’a vraiment plu et vu que les petiots étaient scotchés à l’écran, des étoiles dans les yeux, j’en déduis qu’à eux aussi ^^

Synopsis: Natanaël a bientôt 7 ans, mais il ne sait toujours pas lire… Lorsque sa tante Eléonore lui lègue sa bibliothèque contenant des centaines de livres, Natanaël est très déçu ! Pourtant, chacun de ces contes va livrer un merveilleux secret : à la nuit tombée les petits héros, la délicieuse Alice, la méchante fée Carabosse, le terrible capitaine Crochet, sortent des livres… Ils doivent prévenir Natanaël qu’ils courent un grand danger et risquent de disparaître à jamais. Pour sauver ses minuscules amis et leurs histoires, Natanaël, rétréci par la Fée Carabosse, se lance dans l’aventure ! Il affrontera vaillamment le très fourbe Ramastou, les crabes géants, l’Ogre affamé…
Arrivera-t-il à temps à lire la formule magique qui les sauvera tous ?
Ce n’est pas parce que c’est inventé que ça n’existe pas !

Twilight

Bon, ça y est, ce con de livre a eu raison de moi. J’ai réussi à lire les trois premiers tomes assez rapidement, en pestant à chaque chapitre tellement je trouvais ça nul, mais ça avait au moins le mérite (pas sûre que mérite soit le bon terme, mais bon) de n’avoir aucune originalité et d’être vraiment facile à lire… Mais le quatrième volume m’a achevé par… je ne trouve même pas les mots! Je dois avoué à ma grande honte que j’ai continué la saga en me disant que si ça avait fait un tel tabac, c’est qu’il devait bien y avoir une raison, un truc trop bien qui fait que… oui j’ai honte d’avoir eu un tel espoir… Et je vais arrêter de débattre sur le sujet parce que je vais être plus que méchante… y a des choses que je ne comprends décidément pas -_-‘

Mais bon, passons, j’ai donc passé plusieurs semaines à tenter d’avancer dans le tome 4… mais décidément, je ne peux pas. C’est ennuyeux à mourir… enfin plus que les autres, je veux dire.L es choix et les mélanges de mythes que l’auteur (argh! ce mot me brûle la langue dans ce contexte!) a fait me hérisse les poils tellement ça frôle l’absurde!

Tant pis, je vais me rabattre sur le film en me disant que peut-être cela m’aidera à comprendre un tel engouement, mais j’en doute franchement…

EDIT: Ça commence mal, les acteurs qui doivent être trop beaux pour des vampires sont trop moches T_T… Pffff! j’ai pas fini de souffrir! Mon Dieu… Le pire doit être le docteur 😯

Animaux et Compagnie

Ce matin, on a été voir Animaux et Compagnie avec les petits… et j’ai trop été déçue. Tiré du célèbre livre pour enfants la conférence des animaux de Jella Lepman, il aurait pu être très bien, mais le travail a été purement et simplement bâclé. Dans l’histoire même les réalisateurs ont malheureusement voulu y mettre trop de choses et on s’y perds, ne sachant pas ou ils veulent en venir ni comment ils vont y arriver, ça m’a donné un arrière gout de capharnaüm. On ne s’attache pas aux personnages qui sont plutôt fades. Les blagues sont plutôt pipi-caca, et ça n’a pas plus que ça amusé les enfants, même si le grand a relativement bien apprécié. Les rares moments ou le film aurait pu ne pas être longuet et avoir un tout petit peu d’action (autre que les troupeaux qui courent partout), l’animation était tellement navrante que même les réalisateurs ont préféré faire des ellipses. Il faut quand même laisser au film que certains discours et certaines scènes sont pas trop mal, comme lorsque les tortues exhortent les animaux à se battre pour leur survivance, ou l’arrivée à New York, mais même ces quelques rares parties ne sauvent pas le film.

Histoire: Partout dans le monde, l’homme détruit la nature: les banquises fondent, les forêts primaires disparaissent… Le delta de l’Okavango, en Afrique, est désormais le dernier paradis terrestre où les animaux peuvent s’ébattre en toute liberté. C’est là que Billy le suricate et son meilleur ami Socrate, un lion végétarien, attendent l’évènement de l’année : la crue qui inonde le delta et assure la survie de tous. Pourtant, cette fois, l’eau n’est pas au rendez-vous…
Bien décidé à prouver à son fils qu’il n’est pas le bon à rien déjanté que tout le monde prétend, Billy décide d’aller chercher l’eau en compagnie de son fidèle complice. Au cours de leur périple, ils vont rencontrer des animaux plus délirants et plus incroyables les uns que les autres, venus se réfugier de toute la planète après que leurs foyers ont été détruits par les humains. Billy va découvrir que si l’eau n’arrive pas, c’est parce qu’un barrage a été construit pour fournir de l’énergie à un complexe hôtelier de luxe !
Le suricate, son copain le lion et tous les animaux réussiront-ils à sauver le delta ? Et s’il était temps d’envoyer aux humains un message d’un nouveau genre…

La traversée du désert

Pfffff! Voilà, je suis totalement dégoûtée, absolument désabusée, définitivement écœurée et c’est le cas de le dire… Hier soir, on a pu se motiver pour la première soirée farm de taches dans le jeu Aïon… Ça a été pour le moins fructueux… une douzaine de taches en vidant entièrement la première partie de l’instance Dark Poeta, sans compter les drops qui nous ont rapporté 4 millions de kinah et nous a permis d’en acheter. En ce qui me concerne, j’en avais un peu moins d’une cinquantaine et Aizen et Haurus ont eu la gentillesse de me donner les leur… Résultat, j’ai atteint le quota des 100 taches de sang balaurs bouillantes en une soirée… Et le moment de vérité a alors sonné. J’ai donc pris mon courage à deux mains, mais j’ai du crafter le coeur de magie devant tous. Bien sûr, ce fut un sanglant échec T_T

Nous passerons donc au prochain qui a besoin de taches pour crafter son set Miragent… Avec de la chance, on aura le set Anuhart bien avant Miragent à force de faire Dark Poeta (ce qui m’arrangerait vraiment bien ^^)  En tout cas, j’espère vraiment et sincèrement que le suivant proquera et que les autres réussiront cette pièce si difficile à avoir :S Bref! Armes et foi comme dirait notre ami Jano.

Préparation de Jeu de Rôle

Ce matin, je me suis enfin décidée à préparer le prochain jeu de rôle que nous ferons samedi soir… Et oui, il était plus que temps que je m’y mette! Bien entendu, comme j’ai le “rhube”, je suis sous médication et en fin de compte, ca marche bien! Faudrait que je le fasse plus souvent dans cet état, ça m’a donné plein d’idées plus farfelues les unes que les autres… Et j’ai noté pas mal de synopsis, en mêlant certains scénarios d’autres jeux de rôle existants et en prenant la base de Earthdawn! Je continue mes recherches pour tomber sur des scénarios sympathiques, mais ce n’est pas gagné, j’aime beaucoup avoir une base pour travailler mes scénarios et lorsque le temps ne me le permets pas, j’apprécie d’avoir des scénarios tout fait ^^

Mais malheureusement, les sources pour Earthdawn se font rares… de plus en plus rares… Quand aux images qui correspondent à ce jeu de rôle, il y en a malheureusement bien peu, et c’est bien dommage. C’est dans ces cas-là que je regrette de ne plus dessiner et de ne pas pouvoir mettre en image ce que j’ai dans ma petite tête de pioche… Dommage, il faudra que je continue de coucher mon monde sur papier…